Comment combattre l’oïdium ?

28
Comment combattre l’oïdium

L’oïdium est une forme de maladie se présentant sous forme d’un champignon qui attaque très souvent les plantations. Encore appelé « maladie du blanc », il se caractérise par une coloration blanchâtre qui apparaît à l’avant et au revers de la feuille de la plante. Ce champignon au mycelium blanc se développe aussi bien en temps d’humidité, de sècheresse, en période de chaleur qu’en période de froid. Découvrez donc comment lutter contre l’oïdium.

Quelques conseils pour se débarrasser de l’oïdium

La maladie de l’oïdium peut se traiter de deux façons. Soit à titre préventif, c’est-à-dire éviter toute attaque de ce champignon sur vos plantations, soit à titre curatif à savoir débarrasser les plantes d’elle lorsqu’elles sont déjà infectées. Toutefois, il est conseillé de traiter cette maladie en jumelant ces deux méthodes.

A lire également : Quelle association avec les poivrons ?

À titre préventif

Pour prévenir une éventuelle attaque d’oïdium, il est recommandé d’aérer sa plantation en espaçant bien les plantes, car ce champignon se repend très rapidement lorsque les plantes sont serrées. Toujours à titre préventif, il est judicieux de ne pas abonder dans l’arrosage des plantes.

Ainsi, évitez les arrosages excessifs. Vous pouvez par exemple arroser les pieds des plantes plutôt que les feuilles. De plus, vous pouvez utiliser,  si vous le souhaiter, un fongicide comme la bouillie bordelaise afin d’éviter une quelconque attaque de l’oïdium.

A découvrir également : Pourquoi opter pour un studio de jardin sur mesure ?

oïdium

À titre curatif (éliminer l’oïdium sur vos plantes)

Pour se débarrasser du champignon de l’oïdium qui nuit déjà à vos plantes, commencez par supprimer une fois le constat fait, les parties déjà touchées. Pour cela, vous pouvez brûler les feuilles et les parties infestées de la plante. En outre, faites une composition de lait (1/2 litre) et d’eau (4,5 litres) et mettez-le dans un pulvérisateur ou dans un arrosoir.

Pulvérisez ensuite toute la plantation de façon régulière jusqu’à la disparition totale du champignon. Il existe plusieurs méthodes naturelles qui peuvent vous aider à vous débarrasser de l’oïdium. Vous pouvez par exemple utiliser du bicarbonate de soude. Pour la composition, mesurez une cuillerée à café de bicarbonate pour 1litre d’eau. Ajoutez-y 3 cuillerées à café d’huile d’olive. Pulvérisez le mélange sur les parties touchées une fois toutes les semaines.

Vous pouvez également utiliser une solution à base d’ail. Versez 20 goûtes d’huile  d’ail dans une petite quantité de savon voir, puis diluez le tout avec une cuillerée d’argile dans 1 litre d’eau. Rajouter l’ail et pulvérisez la solution. Attention à bien vous protéger lors de la pulvérisation.

Pourquoi protéger les plantes contre l’oïdium ?

Lorsqu’une plante est attaquée par l’oïdium, ses feuilles sont recouvertes par un feutrage blanc qui va par la suite s’étendre sur toute la plante. En absence de traitement, les feuilles vont sécher et la plante va finir par mourir. Cette conséquence va alors vous empêcher d’avoir de bons rendements dans vos champs.

À défaut de faire faner la plante, l’oïdium va empêcher aux fruits de bien se développer, ce qui peut conduire le propriétaire des plantations à réaliser des pertes. Pour éviter donc ces situations désagréables, il faut se débarrasser de cette maladie à temps.