Plafond tendu, l’essentiel en cinq points

848

Votre plafond est abîmé, sale ou irrégulier ? Vous projetez de lui donner un sacré coup de jeune. Une alternative intéressante serait de choisir le plafond tendu. Facile et rapide à mettre en place, cet élément propose un rendu esthétique particulièrement intéressant, en plus de ses propriétés techniques appréciables.

Premier point : définition d’un plafond tendu

Un plafond tendu est un faux plafond composé d’une toile thermoplastique extensible. Cet élément va alors être tendu entre les murs. Plusieurs propriétés lui sont attribuées dont la résistance aux UV, l’ininflammabilité et l’antistatique. Parfois, le plafond tendu peut être fongicide ou traité contre les bactéries et les acariens.

A lire en complément : Qu'est-ce que la norme NF C 15‑100 ?

Généralement, cette toile est systématiquement fabriquée sur-mesure en atelier, selon les dimensions et la forme de votre pièce. Pour sa fixation, optez pour des lisses, qui sont des rails spécifiques aux plafonds tendus. Ces éléments peuvent être visibles ou non, en PVC ou en aluminium. Pour cela, il suffit de fixer ces lisses sur tout le contour du plafond.

Deuxième point : à qui s’adresse un plafond tendu ?

Particulier ou professionnel, le plafond tendu est une alternative intéressante pour ceux qui veulent refaire rapidement leur plafond. Plusieurs raisons peuvent d’ailleurs nous pousser à ce remplacement : plafond sale, plafond humide (comme en cuisine ou en salle de bain), plafond difficile à nettoyer ou plafond terne.

A voir aussi : Quels sont les objectifs de l'isolation thermique ?

Dans le milieu professionnel, il n’est pas rare que les dirigeants souhaitent accorder une meilleure qualité visuelle dans leurs locaux, notamment dans les bureaux ou le hall. En outre, ce type de faux plafond brille par sa durée de vie très longue, ne demandant aucun entretien particulier. Par ailleurs, les prescripteurs apprécient en particulier les plafonds tendus. Ces derniers sont même devenus un support de créativités, offrant une perspective illimitée.

Troisième point : les différents types de plafond tendu

Sur le marché, on dénombre plusieurs différents types de plafonds tendus : les modèles en PVC, en tissu et en polyuréthane. Certains faux plafonds sont même conçus pour assurer une résistance convenable au feu. Les modèles se distinguent également les uns des autres par leurs couleurs, leurs motifs ou leur épaisseur.

Quatrième point : les avantages d’un plafond tendu

S’adaptant à toutes les décorations intérieures, le plafond tenu peut s’installer dans toutes les pièces. Parmi ces avantages, notons :

  • l’aspect esthétique: il est disponible en plusieurs coloris et sous différents matériaux, motifs selon les envies et les besoins de chacun.
  • l’isolation phonique: les matériaux utilisés dans la conception des plafonds tendus assurent une excellente absorption du bruit, ce qui permet le confort et le bien-être des occupants.
  • la solidité: ce type de faux plafond peut être manipulé sans risque de déchirement ;
  • le clin d’œil écologique: les matériaux de fabrication des plafonds tendus préservent l’environnement, étant donné qu’ils sont biodégradables et recyclables.
  • la durabilité: le plafond tendu arbore une grande longévité et résiste durant plusieurs années.
  • l’isolation thermique: grâce à cette propriété, les plafonds tendus permettent une économie de l’énergie calorique.

Cinquième point : la pose des plafonds tendus

Les plafonds tendus se posent sous deux techniques : la pose à froid et la pose à chaud. Ce choix se repose sur la composition de la toile. Si les plafonds tendus en PVC doivent être posés à chaud, ceux en polyester enduit doivent être posés à froid.