Comment aider un proche touché par le syndrome de Diogène ?

155

Le syndrome de Diogène est un trouble psychologique rare qui affecte les personnes âgées. Parmi les manifestations de cette maladie, il y a l’accumulation chez soi d’objets utiles ou non. Cela se remarque à travers l’état insalubre dans lequel, le malade laisse son habitation. Aider un proche qui est touché par le syndrome de Diogène peut s’avérer une mission ardue. Malgré le refus d’aide dont il peut faire preuve, une assistance est nécessaire notamment en ce qui concerne la propreté de sa maison. Découvrez des solutions pour aider un proche touché par le syndrome de Diogène.

Comprendre les symptômes du syndrome de Diogène

Le syndrome de Diogène est une affection rare qui peut être difficile à comprendre. Pour être sûr qu’il affecte l’un de vos proches, il est important de savoir en reconnaître les symptômes. Tout syndrome a une histoire qui explique son nom. Diogène de Sinope, philosophe de la Grèce antique, est la référence de ce syndrome. Cela en raison de son mode de vie délibérément choisi et atypique même à son époque. Sa philosophie était basée sur des concepts tels que le vagabondage, l’insociabilité ainsi que des libertés presque déconcertantes dont il faisait preuve.

A lire aussi : Pourquoi choisir une terrasse composite ?

Diogène vivait comme un marginal dans l’ignorance des normes sociales les plus élémentaires établies telles que la propreté. Dormir dans la rue, se coucher dans le sable chaud, porter le même vêtement, peu importe la saison, uriner devant tout le monde sont des comportements irrationnels par lesquels il se distinguait. Un choc psychologique est souvent la cause du syndrome de Diogène. Il peut donc survenir de l’annonce d’une maladie ou du décès d’un proche. Ce sont des situations traumatisantes difficiles à affronter qui peuvent être à l’origine du syndrome. La maladie s’attaque le plus souvent aux personnes adultes, à partir de la soixantaine. Notez par ailleurs que le syndrome ne se manifeste pas exactement de la même manière selon les personnes, mais on peut retenir essentiellement trois symptômes communs, à savoir :

  • la syllogomanie (tendance à tout accumuler et à ne rien jeter),
  • le manque d’hygiène corporelle et domestique,
  • l’isolement social.

Une personne atteinte du syndrome de Diogène développe ainsi des comportements antisociaux en optant pour une vie isolée loin des personnes auxquelles elle tient. Elle est surtout encline à l’accumulation compulsive de biens et d’objets utiles ou non. Elle ne prend plus soin de sa personne et encore moins de son habitat. Le fait le plus marquant est que le malade n’a aucunement conscience du mode de vie qu’il mène. Autrement dit, il vit dans le déni. Dès lors, vous devez vous attendre à ce qu’il transforme sa maison en un véritable capharnaüm.

Lire également : Comment acheter une maison sans passer par la banque ?

La négligence de l’hygiène domestique se fera remarquer dans le logement et à travers l’entassement d’objets de toutes sortes. Aucun objet n’est jeté et tout son cadre de vie se retrouve totalement encombré. Il refusera également toute aide. Certains psychologues soulignent à juste titre que le « diogène » a besoin de tout, mais ne demande jamais rien. À un certain âge, lorsqu’un proche commence par développer l’un de ces symptômes suite à un événement douloureux de nature à impacter sa psychologie, vous devez prendre des mesures.

débarras de maison à Saint-Brieuc

Aidez à créer un environnement sûr et confortable

La syllogomanie est l’un des symptômes les plus perceptibles chez les personnes atteintes du syndrome de Diogène. Elles vivent dans le désordre sans que cela semble les gêner. Les malades développent une grande complaisance par rapport à l’accumulation des objets et ne font aucun effort pour remettre de l’ordre dans leurs affaires. Vous pouvez alors les aider en créant un environnement sûr et confortable. Vous devez vous montrer présent et les aider à tenir leur cadre de vie bien rangé et propre. Cela peut s’avérer thérapeutique dans la mesure où il s’agit de rompre avec les mauvaises habitudes développées.

Le soin que vous pouvez mettre à assainir et rendre plus conviviale la maison du proche atteint du syndrome est susceptible de changer son comportement. Il est toutefois moins évident que vous soyez disponible à plein temps pour remettre convenablement de l’ordre dans son logement en raison de vos occupations. Il se peut aussi que malgré votre détermination, l’encombrement et l’insalubrité avancée des pièces vous indisposent. Les odeurs fétides peuvent en outre être insupportables. La meilleure alternative dans ce cas est de solliciter des professionnels pour effectuer cette tâche. Partout en France, il existe des sociétés qui offrent des services de désengorgement des logements.

Comme nous l’explique une société spécialisée dans le débarras de maison sur Saint-Brieuc, ces entreprises sont en mesure de procéder au débarrassage d’une maison en retirant tous les polluants de manière responsable et professionnelle. Ces sociétés sont composées de professionnels dans le domaine du débarras qui vous aident à vous séparer des objets inutiles. Ces derniers sont expérimentés et savent en toute équité et sans jugement, mettre de l’ordre dans un logement. Ils ont l’expertise pour lui créer un environnement plus sûr et confortable. L’ordre et la propreté de l’habitat peuvent déclencher une prise de conscience chez la personne. Le débarrassage de maison est l’une des meilleures solutions à envisager pour aider efficacement un proche atteint du syndrome de Diogène.

Offrez un soutien émotionnel et de la compréhension à votre proche

La personne atteinte du syndrome de Diogène perd inconsciemment toute estime de soi. Le traumatisme est si fort qu’elle n’a plus goût à rien et préfère vivre comme un ermite. En l’abandonnant à son propre sort, vous risquez de la voir s’enfoncer dans la maladie et les chances pour elle de s’en sortir s’amenuisent. Un grand nombre de personnes atteintes du syndrome de Diogène ne sont pas prêtes à recevoir de l’aide. Dans le cas où votre proche est en mesure d’accepter votre aide, vous pouvez commencer par lui témoigner de la compréhension et lui offrir un grand soutien émotionnel. Vous devez lui montrer à chaque instant que vous êtes disponible pour lui. Votre présence permanente à ses côtés aura tendance à lui remonter le moral.

En lui témoignant de l’amour, de la compassion, de l’attention et tout le lot de soutien émotionnel possible, il sera en mesure de mieux affronter ce trouble. Au lieu de lui faire constamment des reproches par rapport à son mode de vie, vous pouvez lui montrer que vous comprenez son état et qu’il n’en est pour rien dans les actes qu’il pose. Le fait de l’aider à mieux s’occuper de son hygiène corporelle sans le brusquer est une attitude capable de l’inciter à adopter de nouvelles habitudes. Les personnes âgées atteintes de ce syndrome ont tendance à parfois manifester des caprices, réprimander le malade ne le servira pas. Au contraire, cela peut davantage le stresser et empirer son état. Ayez alors à cœur de lui procurer beaucoup d’affection et de la compréhension.

débarrassage de maison Saint-Brieuc

Aidez votre proche dans ses tâches quotidiennes

La négligence de l’hygiène est un indicateur du syndrome de Diogène. Le malade fait preuve d’une lassitude impressionnante en ce qui concerne les tâches quotidiennes de nettoyage et de rangement. On remarque presque de l’exacerbation pour effectuer certaines opérations. Il est par conséquent suggéré d’assister la personne pour des tâches comme la lessive, la vaisselle et même la cuisine. Vous devez faire en sorte qu’elle ne perde pas les habitudes liées à l’entretien domestique et corporel.

À défaut de l’accompagner, vous pouvez lui rappeler astucieusement d’aller prendre une douche ou de se brosser les dents par exemple. Il en est de même pour la prise des médicaments. En tant que personne malade et dépendante, elle est incapable d’assurer au mieux les tâches quotidiennes. Le but est de lui faire maintenir dans la mesure du possible une existence normale. Pour l’aider, vous devez la guider dans les tâches utiles à accomplir au quotidien. Toutes ces dispositions vont contribuer à lui établir une routine qui pourra ralentir les effets graves du syndrome de Diogène.

Encouragez la socialisation et les activités

L’isolement social fait partie des symptômes de la maladie. Il se caractérise par le développement d’attitude antipathique à l’égard de toutes les personnes chères. Une vie de reclus est souvent observée chez le malade. Vous devez remédier à cela. Vous pouvez programmer des séances de promenade avec lui. Vous pouvez par exemple l’inciter à sortir faire des courses ou pour assister à des événements.

Cela peut constituer de bonnes occasions pour lui permettre de sympathiser avec de nouvelles personnes. Vous pouvez aussi l’encourager à s’inscrire sur les réseaux sociaux afin qu’il discute avec d’autres individus ou des groupes de soutien. Dans le même esprit, vous pouvez encourager votre proche à pratiquer des activités comme les sports cérébraux par exemple. Cela aura pour effet de maintenir en forme son cerveau et limiter les effets de la maladie. Si votre proche préfère une activité particulière, vous pouvez l’inciter à la pratiquer pour l’occuper. Les jeux de société sont parfaits pour l’aider, ils sont d’ailleurs recommandés par les psychologues dans le traitement du syndrome de Diogène.

Recherchez une aide professionnelle si nécessaire

Les troubles psychologiques et comportementaux comme le syndrome de Diogène sont difficiles à diagnostiquer. La première des choses à faire lorsque vous constatez les symptômes évoqués chez l’un de vos proches est de demander l’aide d’un professionnel. Une fois le diagnostic clairement établi, vous pouvez prendre les dispositions nécessaires pour lui venir en aide. Un trouble comme le syndrome de Diogène répond souvent à des traitements spécifiques basés sur la stimulation des émotions. L’une des alternatives est l’admission en gériatrie. Dans ce cas, les médecins spécialistes des pathologies liées au vieillissement sauront le prendre en charge comme il se doit. Il existe par ailleurs des centres spécialisés dans l’assistance aux personnes malades et dépendantes à l’instar des EHPAD.

Une aide professionnelle est précieuse dans ce contexte, car elle donne la possibilité de suivre efficacement le patient et d’adapter au fur et à mesure le traitement nécessaire pour de meilleurs résultats. Les professionnels tiennent compte de l’évolution de la maladie pour proposer les solutions idéales pour un suivi efficace. En dehors du soutien émotionnel, de la compréhension, et de l’aide que vous pouvez apporter à un proche atteint de ce syndrome, vous devez surtout veiller à lui créer un environnement sain, sûr et confortable. La principale difficulté est de pouvoir vous débarrasser des objets encombrants accumulés dans sa maison. N’hésitez pas pour cela à solliciter les services d’une société de débarras de maison. Il en existe partout en France, peu importe votre situation géographique.