Comment procéder à l’isolation de votre toiture ?

97

Isoler sa maison est la meilleure solution pour améliorer son confort en hiver et faire baisser sa facture d’énergie. Encore faut-il connaître les principales zones de déperdition thermique de son logement. Si les fenêtres, les portes et les murs sont des points sensibles, la toiture, elle, est l’endroit le plus critique. Elle représente en moyenne 25 à 30 % des pertes de chaleur d’un ménage. Vous l’aurez compris, l’isolation de la toiture est un chantier prioritaire pour tous ceux qui souhaitent réaliser d’importantes économies d’énergie. Comment réaliser cette opération ? Quels matériaux doit-on utiliser ? Quelles sont les aides financières pour isoler sa maison ?

Les différents procédés d’isolation des combles

L’isolation de la toiture et des combles constitue une opération prioritaire lorsque l’on envisage de faire des travaux de rénovation énergétique dans son logement. Celle-ci vous permettra de réaliser jusqu’à 30 % d’économies sur vos factures de chauffage. Il existe plusieurs procédés pour isoler ses combles. Le choix de la méthode idéale dépendra du type de combles que la maison possède : habitables ou perdus.

Lire également : Quelles sont les étapes d’installation d’une douche sous pente ?

Avant de vous lancer dans l’isolation de votre toiture, nous vous conseillons de faire appel à des entreprises spécialisées et reconnues comme IsolToit afin de bénéficier d’un travail professionnel et de qualité. Ces professionnels certifiés et RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) vous permettront de prétendre aux différents mécanismes d’aides financières existants. Ils vous prodigueront également des conseils quant aux choix des matériaux à utiliser. Il existe 2 procédés différents d’isolation des combles.

Les procédés d’isolation des combles perdus

On peut utiliser plusieurs techniques pour isoler les combles perdus, mais cela dépend de 2 éléments : le type de charpente et l’accessibilité de cet espace situé sous la toiture. Si la technique d’isolation par soufflage est la plus répandue, il en existe deux autres : l’épandage et la pose d’isolants en rouleaux. Concernant l’isolation par soufflage, c’est un procédé très prisé parce qu’il est adapté aux espaces difficiles d’accès et à tous les types de charpentes. Pour cette opération, on utilise généralement de la laine de verre que l’on répand dans les moindres recoins du plancher à l’aide d’une machine.

A découvrir également : Comment réduire le bruit d'un climatiseur ?

Quant à l’épandage, il est indiqué pour les combles facilement accessibles, il consiste à répandre des flocons isolants dans les combles. Ce procédé est similaire à celui du soufflage, mais ici, l’opération se fait avec un râteau. Pour isoler des combles perdus, on peut aussi utiliser des isolants en rouleaux. Pour cela, on isole d’abord le plancher de l’étage avant de poser 2 couches d’isolant entre les solives et la toiture. Cette technique est aussi indiquée pour les espaces facilement accessibles.

Les procédés d’isolation des combles habitables ou aménagés

Vous souhaitez isoler vos combles aménageables ou aménagés ? L’opération peut être réalisée par l’intérieur ou l’extérieur. Si vous choisissez de faire l’isolation par l’intérieur, la technique la plus répandue, le technicien utilisera des panneaux rigides et semi-rigides. Il procédera à la pose d’une simple couche de laine isolante entre les chevrons. Optez pour cette technique si vous possédez une charpente en bon état. Elle est économique, mais réduit énormément l’espace disponible sous la toiture.

Si vos combles sont encombrés ou déjà aménagés, misez sur une isolation par l’extérieur. Vous pourrez ainsi conserver toute la surface habitable. Toutefois, cette opération exige de retirer entièrement la toiture pour poser les matériaux isolants. Cela représente un investissement assez important.

Quels matériaux utiliser pour isoler votre toiture ?

On n’utilise pas n’importe quel matériau pour isoler sa toiture. Pour cela, il est conseillé de faire appel à un professionnel qui vous aidera à choisir le produit le plus efficace et le plus adapté à votre couverture. Il existe plusieurs types de matières naturelles qui présentent d’excellentes caractéristiques :

  • la laine de verre,
  • la laine végétale,
  • la ouate de cellulose,
  • l’argile expansée,
  • le liège.

La laine de verre est le produit le plus utilisé pour l’isolation des maisons. Commercialisée sous forme de rouleaux ou de panneaux, elle offre d’excellentes performances thermique et phonique en plus d’être économique. On obtient ce matériau naturel en fusionnant du verre recyclé et du sable ou du calcin.

La laine végétale est quant à elle un isolant fabriqué à base de matières naturelles comme la paille, le chanvre, la fibre de coco, le lin ou encore le bois. Également disponible en rouleaux ou en panneaux, elle est facile à installer et offre un bon confort thermique et acoustique. Pour fabriquer la ouate de cellulose, on utilise du papier recyclé. Ce produit est très prisé pour les logements en bois en raison de ses caractéristiques. Il a un fort pouvoir isolant, mais il a également subi un traitement contre le feu et les parasites.

Misez sur l’argile expansée si vous souhaitez réaliser une bonne isolation phonique. On utilise très souvent cette matière pour combler les parois creuses. Elle est commercialisée sous forme de billes en vrac ou en blocs. Contrairement aux autres isolants naturels, le liège ne subit aucun traitement contre les insectes et les rongeurs. C’est un produit écologique et performant qui résiste naturellement au feu, en plus d’être imperméable.

artisan isolation toiture

Comment choisir le bon artisan pour votre isolation ?

Si vous confiez les travaux d’isolation à un bricoleur ou un amateur, vous risquez de vivre un calvaire pendant l’hiver. Cela aura également des répercussions sur votre facture d’énergie. Pour éviter les mauvaises surprises, il convient de faire appel à un bon artisan, mais comment choisir le prestataire idéal ?

Renseignez-vous auprès d’un proche ou d’un ami, si l’un d’eux collabore ou a collaboré par le passé avec un professionnel qualifié. Vous pourrez par ailleurs faire des recherches sur internet. Sélectionnez plusieurs entreprises que vous jugez fiables après avoir parcouru leurs sites web et leurs comptes sur les réseaux sociaux. Si vous avez des doutes sur un ou plusieurs d’entre eux, continuez vos recherches. Ensuite, demandez des devis de la part des professionnels de votre short-list. Notez toutefois que tous les devis ne sont pas fiables et qu’un montant élevé n’est pas synonyme de prestation de qualité, méfiez-vous cependant des devis trop bas. Pour terminer, contrôlez la certification du prestataire choisi. Assurez-vous qu’il soit un étanchéiste certifié RGE, un signe de qualité.

Quelles aides pour isoler votre toiture ?

Isoler une toiture peut représenter un investissement important, surtout pour les familles qui ont un budget limité. Cependant, il existe des mécanismes d’aides auxquelles vous pouvez prétendre pour réaliser vos travaux. Il s’agit de :

  • l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ),
  • la TVA à 5,5 sur les équipements,
  • les dispositifs de l’Agence nationale de l’habitat (Anah).

L’éco-PTZ est destiné aux propriétaires, copropriétaires et bailleurs. Il s’agit d’un dispositif d’aide sans intérêts d’un montant maximal de 50 000 euros. Quant à l’Anah, elle propose plusieurs financements pour les travaux de rénovation énergétique, comme MaPrimeRénov’ et MaPrimeRénov’ Sérénité, qui sont réservées aux propriétaires occupants. Elle propose également MaPrimeRénov’ Copropriété pour les copropriétés. Après avoir réalisé l’isolation de votre toiture, n’oubliez pas de sécuriser votre maison en fortifiant la fermeture des portes et en utilisant des serrures multipoints.