Fraisiers : plantation et entretien pour de belles fraises

338

Une envie de fraises ? Pour la saison estivale qui arrive et jusqu’à l’automne, comment bien prendre soin de ses fraisiers ? Comment  bien mettre ses plants en terre, au jardin, pour obtenir une récolte de fruits abondante et de bonnes fraises ? Nous vous donnons tous nos conseils de plantation et d’entretien des fraisiers dans cet article.

Spécificités et besoins des plantes de fraisiers

Le fraisier n’est pas qu’une pâtisserie très connue, ce sont aussi (et surtout) des plantes qui produisent de délicieux fruits estivaux : les fraises (fragaria vesca). Les plants de fraisiers font partie des plantes vivaces et fruitières, qui ont certains besoins spécifiques pour pousser et produire des fruits.

A découvrir également : Quand planter les plants de salade ?

Les fraisiers ont un feuillage typiquement reconnaissable et caduc, qui aime bien l’exposition en mi-ombre voire au soleil. Les fraisiers poussent dans de la terre riche en humus et bien drainée, en bacs, en carrés de potager (pleine terre) ou en pot. Les fraisiers apprécient des sols frais et acides, au pH situé entre 5,5 et 7.

Veillez à utiliser un fertilisant qui contient de nombreux minéraux, soit sous forme de liquide à diluer dans de l’eau, soit sous forme d’engrais organique à libération lente.

A lire également : Quand et comment utiliser le compost ?

Les fraises peuvent être récoltées d’avril à octobre. Durant tout ce temps-là, avant et après, l’entretien des fraisiers est important. L’entretien des fraisiers est relativement simple et peut se faire avec plaisir en famille, pour une activité ludo-éducative très agréable !

Quand planter les fraisiers ?

Les fraisiers se plantent au printemps (surtout pour les remontants) mais peuvent aussi être plantés à la fin de l’été ou en automne. L’automne est d’ailleurs recommandé pour la plantation des fraisiers car les plants ont juste assez de temps pour se préparer à la saison plus froide. Les sols, par ailleurs, sont encore gorgés de la chaleur de l’été.

Ces saisons offrent des sols plus tendres et humides, parfaits pour accueillir les fraisiers dans de bonnes conditions optimales de pousse. Vous avez donc le choix pour le moment de plantation de vos fraisiers en pleine terre.

La plantation des fraisiers

Pour récolter de belles fraises en bon état, les fraisiers doivent être plantés au bon moment et dans les meilleures conditions possibles. Vous avez récupéré ou acheté des fraisiers chez votre pépiniériste ? Il est temps de les planter. Suivez notre tuto de plantation des fraisiers :

  • Le sol doit être aéré et biné environ 1 mois avant la plantation des fraisiers, afin d’accueillir au mieux les plants ;
  • Placez du compost ou n’importe quel fertilisant organique sur le sol 1 mois avant la plantation et retournez légèrement la terre ;
  • Réalisez de petites buttes  d’une vingtaine de cm de haut
  • Les plants de fraisiers sont à espacer d’un minimum de 30 cm (même en godets) afin d’avoir suffisamment de place pour se développer ;
  • Espacez les rangs de plants de fraisiers d’environ 50 cm si vous comptez installer plusieurs rangs ;
  • Installez vos fraisiers dans la terre après avoir fait des trous de la largeur de la motte ;
  • Etalez bien les racines et n’enterrez pas le collet ;
  • Tassez la terre autour des plants et creusez une légère cuvette sur le monticule ;
  • Arrosez bien une fois que tous vos plants de fraisiers sont en terre ;
  • La terre doit être humide en permanence jusqu’au moment où les toutes premières gelées arrivent en hiver

Les fraisiers apprécient de traverser une période bien froide en hiver, avant de repartir au printemps. Par ailleurs, pour empêcher les adventices de se propager, vous pouvez utiliser du film plastique biodégradable qui protégera en même temps vos fraises du contact avec le sol.

Au moment de planter vos fraisiers, n’hésitez pas à diversifier les cultures autour : en permaculture, les plantations’se soutiennent entre elles. Vous pouvez ainsi choisir de planter des épinards, de l’ail, de l’oignon, de la bourrache, de la ciboulette, de la laitue. Les choux ne sont pas les bienvenus près des fraisiers.

L’entretien et la culture des fraisiers

Lorsque l’hiver arrive, placez un paillis autour des plants de fraisiers. Cela peut être de la paille, du terreau, des aiguilles de pin ou du broyat de bois, des écorces, etc. Ce paillis est utile même si vous utilisez un film plastique biodégradable. Il préserve l’humidité et la chaleur.

Les fraisiers doivent être arrosés régulièrement dès que le temps est sec, en évitant les excès d’humidité ou les soucoupes sous les bacs de plantation. 

Repérez régulièrement les stolons : ces tiges qui poussent à la base des tiges principales et porteuses ne feront pas de fruits et prennent juste l’énergie dont la plante a besoin pour produire des fleurs puis des fraises.

Les fragilités des fraisiers

Au moment de l’arrosage, faites attention à ne pas toucher les feuilles des fraisiers : le mildiou se développe de cette manière-là. Veillez à bien enlever régulièrement les adventices qui poussent si vos fraisiers sont en pleine terre ou en carrés potagers. En bacs, vous ne devriez pas avoir de problème avec les adventices.

Surveillez la présence de limaces, et, si vous avez planté vos fraisiers au printemps, supprimez les toutes premières fleurs : la récolte sera plus abondante ! Une fois la récolte de fraises effectuée, supprimez toutes les feuilles sèches de vos plants de fraisiers. Il est inutile de conserver les fruits qui ne pourront pas mûrir avant les gelées : supprimez-les.

Faire repartir vos fraisiers

Si besoin de fertiliser à nouveau au printemps, n’hésitez pas à griffer légèrement le sol et à rajouter du terreau pour la future période de croissance qui nécessitera des minéraux. En tout état de cause, n’utilisez pas de produits chimiques, si possible.

Certains fraisiers repartent tandis que d’autres ne produisent qu’une seule année. Tout dépend des variétés de fraisiers choisis dans le commerce. Vous n’avez plus qu’à bien choisir les variétés de fraises que vous allez cultiver au jardin. Les fraises ont besoin d’un grand minimum de soleil, mais pas trop, au risque de brûler les feuilles des fraisiers.

Vous allez pouvoir consommer vos fraises en famille et ajuster votre cuisine bio et locale ! Tartes et tartelettes, compotes de fraise, purées, salades et autres gelées ou pâtes de fruits vous attendent.