Le traitement du salpêtre : Ce qu’il faut savoir !

8

Apparaissant sur des murs soumis à l’humidité, le salpêtre doit être traité au plus vite pour éviter que les dégâts ne s’étendent à l’ensemble de la structure, tendant ainsi à la fragiliser. Il existe de nombreuses solutions pour lutter contre ce phénomène, certaines sont préventives tandis que d’autres sont curatives.

Comment reconnaître le salpêtre ?

Il est très facile d’observer la présence de salpêtre sur les murs : ils ont une forme de cristaux blanchâtres ou grisâtres.

Lire également : Quel est le rôle d'un notaire dans une succession ?

Ce nitrate de potassium cristallise au contact de l’air. Il est le résultat de la capillarité des eaux souterraines contenant de nombreux sels minéraux.

Vous pouvez observer l’effritement des murs ou du plâtre, mais aussi le décollement du papier peint ou les moisissures sur les murs.

A voir aussi : Investissement dans l’immobilier ou assurance vie ?

Les dangers du salpêtre

La présence de salpêtre dans le logement est responsable de nombreux problèmes de santé. Le contact avec le nitrate de potassium provoquera des bronchites et des rhinites chroniques, mais aussi de graves allergies et des migraines.

Ce problème ne doit pas être pris à la légère, car vous aurez du mal à vous maintenir en bonne santé dans un logement insalubre. Il est donc important de prendre des mesures de traitement salpêtre rapidement.

Traitement préventif du salpêtre

Dans le contexte de prévention contre le salpêtre, la lutte contre l’humidité qui est la principale cause du problème sera la priorité. La première chose à faire est de déterminer le taux d’humidité de la pièce. S’il dépasse 50%, il faudra penser à installer un déshumidificateur électrique. Cette mesure est fortement recommandée surtout en hiver, car le bas des murs est généralement plus froid que d’habitude, ce qui favorise l’apparition de remontées capillaires.

Autre astuce : l’installation d’un bon système de drainage qui empêche l’infiltration d’eau souterraine. Cela nécessite un entretien régulier. Pensez également à l’envelopper d’un film géotextile pour éviter la prolifération des racines qui pourraient être responsables de l’obstruction du dispositif. D’autre part, réaliser une électro-osmose est également une solution afin d’inverser la polarité des parois. Cette technique est efficace pour lutter contre les remontées capillaires.

Traitement curatif du salpêtre

Si le salpêtre a envahi vos murs, il est indispensable de retirer tous les enduits touchés, car ils risquent de contaminer le reste de la structure encore saine. La première étape consiste à frotter vigoureusement le mur avec une brosse à chiendent. Ensuite, il faut laver avec de l’eau chaude contenant du savon de Marseille ou un détergent. Rincez en vous assurant que tous les dépôts blanchâtres ont disparu. Appliquez ensuite un enduit pour réparer les fissures apparues sur le mur.

Une fois la structure sèche, il est indispensable d’appliquer un produit anti-salpêtre qui neutralise et modifie la composition chimique des sels. Optez pour des papiers peints microporeux qui laissent respirer les murs lorsqu’il est temps de choisir le revêtement mural final. Une peinture anti-moisissure, imperméable et bactéricide est recommandée si vous choisissez ce revêtement.