Quand planter les plants de salade ?

1662
Quand planter les plants de salade

Les batavias, laitues ou scaroles sont entre autres les salades les plus répandues dans les espaces verts. Toutes ces salades sont cultivées pendant une période bien précise. De fait, vous pouvez semer, planter et repiquer vos salades selon la période de culture appropriée. Les amoureux des feuilles croquantes et des crudités pourront se faire plaisir toute l’année.

À quel moment planter les salades ?

Il existe plusieurs variétés de salades, dont les batavias, les laitues, les chicorées, les scaroles, etc. Toutes ces salades peuvent être semées en suivant le rythme de la lune. Pour information, les salades sont toutes semées en lune montante. Au niveau des régions où le climat reste standard, on peut réaliser le semis de salades au printemps, c’est-à-dire de la fin mars jusqu’à la mi-juin. La reprise est effective lorsque la fraicheur revient en automne, et ce, jusqu’à la mi-septembre.

A voir aussi : Comment réussir l’achat de vos volets roulants ?

En fonction de votre région et de votre équipement, vous avez la possibilité de semer des salades tout au long de l’année. Dans ce cas, vous pouvez par exemple le faire sous châssis. En lune descendante, vous pouvez aussi planter des plants de salade achetés dans le commerce ou faits soi-même en godet ou en pot.

Quels sont les différents types de salades ?

En général, on distingue deux grandes variétés de salades, à savoir :

A voir aussi : Comment peindre votre abri de jardin ?

  • Les laitues: ce sont des types de salades à feuilles tendres, au toucher gras. Ils sont constitués de la laitue classique, des feuilles de chêne, des batavias, des romaines, etc.
  • Les chicorés: feuilles plus fermes et plus amères, ce sont des salades d’hiver. Ils résistent en effet au froid. Dans cette variété de salades, on retrouve les frisées et les scaroles.

En gros, ces deux variétés de salades ont des caractéristiques propres.

cultiver salade

Quelles variétés de salades cultiver ?

Les laitues à pomme font partie des variétés de salades les plus cultivées. Par exemple, la grosse blonde paresseuse et ses variations sont les plus prisées même si elle constitue une variété ancienne dépassée. En plus, Kraganer Sommer et Express sont des laitues à pomme les plus résistantes et plus fiables cultivées avec la lune. Concernant les semis tardifs, on retrouve « Merveille des 4 saisons » et « Rougette de Montpellier ».

Comment semer et planter les salades ?

Pour semer et planter les salades avec la lune, il faut :

  • Préparer au préalable votre semis des salades : il vous faut compter trois semaines environ entre le semis de salades et la plantation proprement dite des plants ;
  • Semer les graines de salade en pot, à la surface du sol. Utilisez le terreau tamisé pour couvrir les graines de 5 mm ;
  • Arroser régulièrement vos plants ;
  • Continuer l’arrosage jusqu’à ce que les plantules s’allongent de quelques centimètres ;
  • À ce moment, déterrer les salades à l’aide d’un bâton et d’une petite motte pour les déloger ;
  • Replanter les salades en pleine terre en privilégiant un espacement de 30 cm ;
  • Arroser copieusement les plants.

Si, par ailleurs, vous avez acheté vos plants de salade, vous devez disposer les mottes tous les 30 cm. Aussi, il vous faudra enterrer le cube de terre et l’arroser copieusement.

Comment entretenir les plants de salade ?

L’entretien des plants de salade est indispensable pour garantir leur croissance et leur développement optimal. Voici quelques gestes simples qui doivent être réalisés régulièrement :

• Arroser les plants de salade deux fois par semaine, en évitant toutefois d’asperger les feuilles, surtout en fin de journée. L’idéal est d’arroser tôt le matin ou tard dans l’après-midi, afin que les plantules sèchent rapidement.
• Dans le cas où des mauvaises herbes apparaîtraient autour des plants, il faudrait impérativement désherber à la main et sans endommager les racines des plantules. Cette étape peut être répétée tous les quinze jours selon l’évolution du jardinage.
• Lorsque vous observez un jaunissement de certaines feuilles ou une apparence flasque sur la plante, cela signifie généralement qu’il manque d’eau ou alors que ses racines sont asphyxiées car trop resserrées entre elles : il serait donc temps de repiquer votre plantation en espaçant chaque plantule tous les 30 cm environ pour favoriser son épanouissement.
• Vérifiez aussi régulièrement si vos plants ne sont pas attaqués par divers parasites (par exemple : pucerons, limaces, etc.), et traitez immédiatement si nécessaire avec un insecticide naturel tel que le savon noir.

En effectuant ces différentes actions au quotidien, vous verrez vite éclore une belle récolte de salade, saine et savoureuse. Effectivement, avoir des plants de salade en bonne santé nécessite un peu d’attention, mais garantit la pousse rapide et efficace des plantules. Vous n’aurez plus qu’à patienter quelques semaines pour pouvoir déguster vos propres légumes frais dans votre jardin ou sur votre balcon !

Quand et comment récolter les salades ?

La récolte des salades se fait généralement entre 6 et 8 semaines après la plantation. Il faut vérifier régulièrement l’état des feuilles afin de les cueillir au moment optimal.

Le bon moment pour récolter une salade dépend du type que vous avez planté. Pour savoir si votre salade est prête à être cueillie, vérifiez si les feuilles ont atteint une taille suffisante : elles doivent mesurer environ 10 cm pour être mûres à point. Les variétés de laitues pommées peuvent aussi être récoltées en fonction de leur fermeté : il suffit d’appuyer légèrement sur le cœur pour s’assurer qu’il n’est pas trop mou.

Il faut cueillir ses plants en période humide ou lorsqu’ils sont encore gorgés d’eau, car cela peut favoriser l’apparition de moisissures et autres maladies. Il est donc recommandé d’effectuer la récolte tôt le matin lorsque vos plants sont encore secs.

Pour cueillir votre salade, coupez-la près du sol avec un couteau bien aiguisé afin d’éviter les blessures sur les racines qui risquent ainsi moins facilement l’infection par des bactéries pathogènes ou autres champignons néfastes aux fruits et légumes cultivés dans le jardin potager ou sur le balcon.

Sachez que contrairement à ce que beaucoup pensent, on peut toujours consommer sa propre production même quand elle n’est pas parfaitement présentable (ex : une feuille abîmée). Effectivement, ces dernières resteront savoureuses jusqu’à leur décomposition complète.

Récolter sa salade est une étape importante du processus de culture. Il faut être vigilant et patient pour obtenir des feuilles savoureuses, prêtes à être cuisinées. Avec un peu de pratique et d’attention, vous pouvez facilement cultiver vos propres légumes frais chez vous !