Quel type de clôture choisir pour délimiter son terrain ?

1489

Délimiter son terrain avec la bonne clôture permet d’y apporter plus de sécurité. De nombreux critères doivent entrer en compte quand vient le moment de choisir le type de clôture à installer. Quel est le type de clôture idéal pour le terrain que vous voulez délimiter ?

A lire également : Comprendre les causes des mauvaises odeurs d'égout dans votre salle de bain

La guerre des matériaux pour clôture

Le PVC est sans équivoque le matériau le plus avantageux si vous considérez le rapport qualité-prix. Il faut désormais oublier les clichés comme quoi le PVC est un matériau nocif pour l’écologie. Le PVC se décolore et casse après une certaine durée à être exposé aux UV. Actuellement, vous avez sur le marché des clôtures PVC fabriquées à partir de matières vierges certifiées NF. Ce type de PVC est conçu pour être robuste et résistant. Et sur tout son impact environnemental est quasi nul.

Les clôtures en PVC peuvent être aussi performantes que ses homologues en aluminium nettement plus chers. Raison pour laquelle ces clôtures bénéficient même d’une garantie de 10 ans sur www.la-cloture-francaise.fr. La garantie concerne aussi bien l’intégrité de la couleur de la clôture que sa matière. C’est pour dire que le traitement anti UV des PVC et leur mode de fabrication ont tellement évolué. Il est actuellement possible de leur donner des propriétés mécaniques et chimiques fantastiques.

A lire aussi : Astuces pour une acquisition immobilière réussie

Choisir un type de clôture : une question d’occultation

Pour le matériau de votre clôture, vous pouvez bien sûr partir de votre propre goût. Bois, PVC, aluminium, matériau composite, ces matériaux ont leurs atouts et inconvénients respectifs. Une fois que vous êtes fixé, les critères les plus importants sont le degré d’occultation et la fonction principale de la clôture.

La clôture servira-t-elle de brise-vue ou de protection contre le vent ou les deux ? Pour une clôture type brise vue, vous pouvez opter pour une clôture dont les lisses sont agencées pour être pleinement occultantes. Dans le cas où vous avez besoin de plus de lumière, vous devez opter pour les modèles semi-occultants. Quel que soit le modèle, les lisses de ces clôtures- en PVC ou en aluminium- peuvent être disposées à l’horizontale ou à la verticale.

Les contraintes liées au budget pour choisir une clôture

Ceux qui ont de grandes propriétés doivent particulièrement veiller au budget à consacrer à la clôture. Il n’est pas rare qu’on ait à choisir les clôtures les plus abordables pour les très grands terrains. Parmi les clôtures les plus recommandées pour ce type de propriétés, vous avez les grillages souples. Les panneaux grillagés rigides constituent une autre alternative un peu plus onéreuse. Les grillages souples peuvent servir à partager un jardin ou une cour d’un potager ou une petite basse-cour.

Si vous disposez d’un peu plus de moyens et avez besoin de plus de protection contre le vent et contre le vis-à-vis, vous pouvez opter pour des clôtures en panneau tressé, en pin ou en panneaux de bois. Le meilleur compromis en rapport qualité-prix reste la clôture en PVC. Cette option offre de nombreux choix de modèles qui plus est. Avez-vous économisé assez de budget ? Il ne faut pas hésiter à opter pour les clôtures en aluminium.

Mode de pose de la clôture pour délimiter son terrain

Pour une question d’esthétique, de pratique, mais également d’économie, beaucoup de propriétaires choisissent la pose de clôture sur muret. Le muret, d’une certaine hauteur est d’une certaine couleur, est surmonté par une clôture. Cette dernière peut être de tous les styles : ajourée ou pleine, lisses horizontales ou verticales, panneaux pleins, etc.

Une clôture, quel qu’en soit le type, peut également être implantée en pleine terre. Ce mode de pose vous permet de profiter d’une clôture uniforme et tout aussi efficace que la clôture sur muret. La pose de ce type de clôture est largement facilitée. Le plus grand du travail consiste à planter les poteaux. Pour ce qui est du reste de la clôture, l’installation se fait le plus souvent par système de clipsage ou emboîtement.

Les réglementations en vigueur pour la pose d’une clôture

Si vous souhaitez installer une clôture pour délimiter votre terrain, pensez à bien connaître les réglementations en vigueur. Effectivement, dans certaines zones, des règles strictes sont à respecter. Tout d’abord, la hauteur maximale autorisée d’une clôture varie selon la commune et le type de zone où vous êtes situé. Vérifiez auprès de votre mairie ou du plan local d’urbanisme (PLU) quelles sont les hauteurs maximales autorisées.

La couleur et le style peuvent aussi être soumis à des restrictions particulières dans certains cas. Dans certaines zones protégées notamment, les couleurs criardes ne seront pas acceptées pour éviter toute forme de pollution visuelle.

Sachez que si vous vivez en copropriété ou mitoyen avec un voisin, la pose d’une clôture doit se faire en accord avec lui. Des dispositions particulières existent concernant la distance entre deux propriétés voisines : elle doit être précise et respectueuse des droits légaux du voisinage.

Renseignez-vous bien avant l’installation de votre clôture afin de ne pas rencontrer par la suite des problèmes juridiques inutiles.

L’entretien et la durabilité des différents types de clôtures

Lorsque vous choisissez une clôture pour votre terrain, vous devez prendre en compte l’entretien et la durabilité du matériau. En effet, selon le type de clôture que vous choisirez, les coûts d’entretien peuvent être plus ou moins élevés.

Les clôtures en bois, par exemple, sont très prisées pour leur aspect naturel et chaleureux. Toutefois, elles nécessitent un entretien régulier pour éviter qu’elles ne se dégradent trop rapidement. Le bois doit être traité tous les deux à trois ans avec des produits spécifiques afin de résister aux intempéries et aux parasites. Si vous optez pour une clôture en bois composite, elle demandera un minimum d’efforts car ce matériau résiste mieux que le bois classique face aux agressions extérieures.

Les clôtures en PVC, quant à elles, requièrent peu d’entretien mais sont moins résistantes dans le temps que certains autres matériaux tels que le métal ou la pierre. Elles peuvent jaunir sous l’action des rayons UV et se détériorer au fil des années.

Les clôtures en fer forgé sont extrêmement solides et durables si elles sont bien entretenues : peinture antirouille chaque année notamment.

Avant de choisir votre type de clôture, assurez-vous bien d’en connaître toutes les caractéristiques ainsi que les consignes spéciales liées à sa pose afin que celle-ci réponde parfaitement à vos attentes et qu’elle reste en bon état de fonctionnement pendant plusieurs années.