Ramonage de cheminées en Finistère : comment réussir son projet ?

966

Le ramonage est une opération indispensable pour assurer la sécurité et le bon fonctionnement de votre installation. Il consiste à nettoyer le conduit de fumée pour éliminer les dépôts de suie, de goudron et de résidus de combustion qui peuvent s’y accumuler. Il permet ainsi de prévenir les risques d’incendie, d’intoxication au monoxyde de carbone et de surconsommation de combustible. Toutefois, comment réussir son projet de ramonage de cheminées en Finistère ? Quels sont les règles à respecter, les étapes à suivre et les professionnels à contacter ? Voici quelques conseils pour vous aider à mener à bien votre projet.

Vous devez savoir quand et comment faire ramoner votre cheminée en Finistère


La législation exige que tous les propriétaires ou locataires d’habitations équipées d’un foyer, d’un poêle ou d’un insert procèdent au ramonage de cheminées. Conformément à la réglementation sanitaire du département du Finistère, le ramonage doit être effectué au moins une fois par an pour les dispositifs fonctionnant au gaz, et au moins deux fois par an pour ceux fonctionnant à partir du bois, du charbon ou du fioul. L’un de ces deux passages doit se dérouler pendant la saison de chauffage.

A lire en complément : Choisir la bonne hauteur pour une prise électrique et un interrupteur

Le ramonage doit être exécuté par un expert qui vous remettra un certificat de ramonage, document à garder pendant deux années. Ce justificatif confirme que le ramonage a été fait selon les règles et qu’il est conforme aux standards en vigueur. Il peut être requis par votre compagnie d’assurance en cas de sinistre ou par le service sanitaire lors d’une vérification. Alors, faites appel à des professionnels du ramonage de cheminées en Finistère qui sont compétents.

Le ramonage peut être effectué soit du bas vers le haut du conduit, soit dans le sens inverse, en fonction de la structure de votre système et de la méthode adoptée par l’expert. Il peut s’agir d’un ramonage mécanique, qui implique l’utilisation d’une brosse ou d’un hérisson adapté au diamètre du conduit, ou d’un ramonage chimique, qui nécessite l’utilisation d’un produit provoquant la combustion des dépôts. Le ramonage doit être intégral, c’est-à-dire qu’il doit couvrir la totalité du conduit, de la base du foyer jusqu’au sommet du toit.

A voir aussi : Nos astuces pour aménager une petite chambre

Maîtrisez votre budget


Le coût d’un ramonage de cheminées en Finistère peut fluctuer en fonction de plusieurs paramètres, tels que :

  • la nature du conduit (bois, gaz, fioul…) ;
  • le calibre du conduit ;
  • la dimension du conduit ;
  • le procédé de ramonage (mécanique, chimique…) ;
  • la complexité d’accès au conduit ;
  • l’emplacement géographique ;
  • la saison de l’année ;
  • et le spécialiste choisi.

En général, il faut envisager un budget situé entre 40 et 80 euros pour un ramonage de cheminées en Finistère. Il est recommandé de comparer divers devis avant de décider du spécialiste qui exécutera l’opération. Vous pouvez aussi bénéficier des promotions qui sont parfois offertes par certains spécialistes.

Choisissez bien votre professionnel


Pour mener à bien votre projet de ramonage de cheminées en Finistère, il est primordial de recourir à un expert compétent, chevronné et de bonne renommée. Vous pouvez vous informer sur la notoriété, les coûts et les services des experts en ramonage de cheminées en Finistère en explorant les retours des clients sur les répertoires en ligne, comme Pages Jaunes, Pages Breizh ou Google My Business. L’idéal serait de choisir un expert aux compétences variées, comme ceux de l’entreprise Les Ramoneurs Bretons. Oui, vous pouvez faire confiance à cette agence experte en diagnostic immobilier en Finistère !

En outre, vous pouvez aussi vérifier que l’expert détient les certificats et les labels de qualité qui témoignent de son expertise, comme Qualibat RGE, Qualit’EnR ou QualiBois.