Analyse de l’eau de piscine : pourquoi et comment la réaliser

129
Analyse de l'eau de piscine pourquoi et comment la réaliser

Vous êtes propriétaire d’une piscine ou vous souhaitez en construire une dans votre habitation ? Vous devez savoir que l’analyse de l’eau d’une piscine est l’une des étapes indispensables de l’entretien d’une piscine.

Les paramètres tels que le pH de l’eau, sa dureté ou son taux de désinfectant doivent être contrôlés et ajuster régulièrement.

A lire en complément : Les raisons de choisir une piscine en bois

Les raisons et le processus de l’analyse de l’eau de piscine sont à découvrir dans cet article.

L’eau est un composé chimique constitué de molécules de H2O instables, mais cependant très réactifs.

Afin que les utilisateurs puissent se baigner dans une eau saine et propre, il est important d’analyser régulièrement la qualité de l’eau de la piscine. Cela permet en outre de rallonger la durée de vie des équipements constitutifs de la piscine.

Lire également : Comment calculer le coût du kWh ?

Les différentes méthodes d’analyse de l’eau d’une piscine

L’analyse de l’eau de la piscine implique le contrôle de son équilibre ainsi que de sa qualité. A cet effet, différents paramètres doivent être testés l’un après l’autre ou alors en même temps.

Un bon équilibre de l’eau nécessite une analyse de l’acidité, la dureté et l’alcalinité. Pour une baignade agréable, l’eau de la piscine ne doit pas être trop calcaire, ni trop agressive, ni trop douce.

Les principaux paramètres à surveiller lors de l’analyse de l’eau de piscine

Lors de la l’analyse de l’eau d’une piscine, certains paramètres principaux doivent être surveillés.

Analyse de l'eau de piscine pourquoi et comment la réaliser

Il s’agit notamment du pH de l’eau (qui doit être compris entre 7,2 et 7,8), du TH de l’eau (entre 10 et 25oFrançais), du TAC de l’eau (le titre alcalimètre complet dont la bonne valeur se situe entre 80 et 120 mg/L), du taux de désinfectant de l’eau de piscine, du stabilisant piscine (dont le taux idéal est compris entre 20 et 30 mg/L et enfin la température de l’eau.

En général, il est conseillé de commencer par les mesures du TH et du TAC car elles ont un impact direct sur le pH de l’eau. Ces deux paramètres doivent être analysés au moins un fois par mois en pleine saison.

Le pH et le taux désinfectant doivent être analysés une fois par semaine au moins et le stabilisant, 2 fois au cours d’une année.

Les étapes incontournables du processus d’analyse de l’eau

Qu’il s’agisse de l’analyse d’une piscine au sel, au PHBM, au chlore ou au brome, le procédé est le même et s’effectue en trois étapes.

Il s’agit de l’échantillonnage (prélèvement d’une petite quantité d’eau en dessous de la ligne d’eau), de l’analyse proprement dite et enfin de l’interprétation des résultats.

Différentes méthodes d’analyse de l’eau d’une piscine

Il existe plusieurs outils utilisés pour l’analyse de l’eau d’une piscine. Il s’agit des bandelettes-test, des pastilles et réactifs liquides ainsi que des testeurs électroniques.

Pour chaque paramètre, il existe un outil adapté pour son analyse. Par exemple, il existe des bandelettes-test pour le pH, ou du phénol rouge liquide pour les pH ou encore des pH-mètres liquides.

Il faut noter que les bandelettes, les réactifs et les pastilles fonctionnent sur le principe de la calorimétrie et par conséquent donnent des résultats plus ou moins précis et fiables.

Les testeurs électroniques donnent des résultats plus précis bien qu’ils soient plus onéreux sur le marché.