Comment changer le moteur de vos volets ?

35

Vous avez constaté que les volets de votre maison s’ouvrent difficilement ou pas du tout ? Il est certainement temps de penser à un changement de moteur. Pour le faire, il est important de prendre en compte certains critères comme le poids du tablier avant d’acheter le moteur de vos volets. Quels paramètres faut-il considérer pour choisir un moteur de volets ? Comment assurer son entretien ?

Trouvez un moteur de volet d’une bonne marque

Il existe plusieurs marques de moteurs de volet sur le marché. Selon les professionnels, la fiabilité des moteurs de volets Bubendorff positionne cette dernière en tête des meilleures marques. Elle cumule un grand nombre d’années d’expérience dans la conception et la fabrication de moteur de volet. L’avantage de choisir une marque reconnue, c’est que vous êtes sûr de trouver un moteur de qualité qui ne cessera pas de fonctionner au bout de quelques mois.

A lire aussi : Matériaux et normes pour l'isolation d'une maison

De plus, vous avez la possibilité de bénéficier d’une assistance clientèle en cas de difficulté. Dans ce cas, il faut effectuer l’achat auprès de la marque ou d’un distributeur agréé. Acheter le moteur d’une marque peu connue constitue un risque certain. Vous ne bénéficiez d’aucune garantie et en cas de panne, il est souvent difficile d’avoir des solutions de rechange. Cependant, il ne suffit pas de connaître les bonnes marques pour effectuer un choix judicieux de moteur pour vos volets roulants. Il faut trouver le moteur adapté à votre dispositif.

marque moteur volet roulant

A découvrir également : Quel isolant pour bardage extérieur ?

Comment savoir si le moteur est adapté à vos volets ?

Pour savoir quel moteur sera adapté à vos volets roulants, il suffit de prendre en considération certains critères.

Calculez correctement le poids du tablier

Il s’agit d’un critère très important qui garantit la performance du moteur une fois que celui-ci est installé. C’est le poids du tablier qui permet de connaître la puissance réelle qu’il faut pour le moteur. Pour aboutir à ce calcul, il faut d’abord calculer la surface du tablier en utilisant cette formule : largeur x (hauteur + 0,2).

Les mesures sont exprimées en mètre. À titre illustratif, si la largeur du volet fait 2 m et sa hauteur 3 m, le calcul de la surface sera : 2 x (3 + 0,2)= 6,2 m². Il faut savoir que les 0,2 correspondent à la mesure des lames du tablier. Une fois que la surface est connue, il faut calculer le poids en fonction du matériau utilisé pour la fabrication du volet.

Pour information, notez que le poids du PVC est de 4,5 kg au m² et l’aluminium est de 5 kg. Le poids de l’acier et du bois est compris entre 10 et 12 kg au m². Ces données ne sont pas standards. Elles peuvent changer en fonction du fabricant.

Choisissez bien la puissance du moteur

Après le calcul du poids du tablier, il vous sera plus facile de choisir la puissance du moteur appropriée pour garantir le bon fonctionnement de l’appareil. Pour ce faire, il faut consulter la fiche produit qui accompagne le kit de motorisation et vérifier la correspondance avec le poids.

Tenez compte du type de coffre du volet

Il existe différents types de coffres à savoir :

  • les coffres intégrés,
  • les coffres tunnel,
  • les coffres traditionnels.

Le choix du moteur dépendra du modèle qui est installé dans le logement. Notez tout de même que peu importe le type de coffre, l’installation du moteur ne posera pas de problème, car ce dernier est accompagné des accessoires adaptés à tout type de volet.

Les outils vous permettant de changer un moteur de volet

Pour opérer le changement du moteur de vos volets, vous aurez besoin de certains outils. Il s’agit du tournevis cruciforme (en forme de croix), d’une pince à dénuder et d’une pince coupante. Ces trois outils vous permettront d’ouvrir le caisson du volet et d’atteindre le moteur. Le démontage de l’ancien moteur et l’installation du nouveau se font aussi à l’aide de ces outils.

Il faut savoir que certaines marques mettent à disposition de leur clientèle le kit d’installation du moteur de volets roulants qui peut être utilisé pour presque tous les modèles existants. Avant donc d’emprunter ces outils à un mécanicien ou un autre professionnel, il faut bien vérifier le contenu du kit du moteur.

Changez le moteur de vos volets en quelques étapes simples

Le changement du moteur de volets roulants obéit à un processus. Dans un premier temps, il faut couper l’électricité dans le logement et s’assurer que le volet est en position basse. Après cela, prenez le tournevis pour dévisser le caisson puis faites l’extraction du profilé en tirant de façon horizontale la sous-face.

Ensuite, il vous reste à enlever les attaches qui soutiennent le tablier, puis à séparer le tablier du tube d’enroulement. À ce niveau, le tournevis est l’outil adéquat. Après avoir fait la séparation, il faut démonter l’axe d’enroulement pour accéder au moteur. Pour réussir cette opération, vous devez identifier les 2 cylindres et enlever les vis qui les maintiennent.

Après cette action, il faut identifier la plaque métallique qui est fixée sur le tube. Dévissez-la puis démontez l’axe du moteur tout en prenant soin de couper le câble d’alimentation. Par la suite, il faut enlever le circlip et la goupille, puis enlever les vis de fixation de l’axe. Enlevez le moteur et gardez les pièces en plastique placées aux extrémités.

Avant d’introduire le nouveau moteur, il faut vérifier l’état des accessoires présents. S’ils sont défectueux, il faut les changer. Après ce contrôle, installez le nouveau moteur et fixez-le avec les vis. Remettez chaque accessoire démonté l’un après l’autre jusqu’à fermer le caisson. Pour finir, branchez le moteur et observez son fonctionnement pendant quelques minutes. Avant, il faut relier les câbles d’alimentation (le nouveau câble à l’ancien). Il faut les dénuder pour y arriver.

Après cela, vous pouvez procéder au réglage des fins de course. Pour cela, appuyez sur les boutons-poussoirs de réglage. Placez ensuite le volet en basse ou haute position selon votre convenance puis actionnez. Si vous n’êtes pas habitué à faire du bricolage chez vous, vous pouvez télécharger des tutoriels pour savoir comment procéder à chaque étape ou même faire appel à un professionnel. Cela vous garantit une installation rapide et efficace.

Comment entretenir votre nouveau moteur pour éviter la panne ?

Pour permettre au nouveau moteur de vos volets de fonctionner correctement, il faut lui assurer un entretien périodique. Pour ce faire, démontez le tablier en suivant les étapes mentionnées ci-dessus. L’axe d’enroulement est aussi à démonter, car l’entretien s’effectue principalement sur le moteur.

Il est important de l’engraisser de temps à autre pour qu’il fonctionne correctement. En plus de la graisse, il faut utiliser le spray lubrifiant et contrôler l’état des vis et des autres pièces. Nettoyez-les ou changez-les au besoin. Il ne faut pas oublier l’entretien de la partie extérieure du dispositif. Cela permet d’éviter que la poussière ne s’incruste. Vous pouvez effectuer cet entretien environ une ou deux fois par mois. Ce faisant, l’ouverture et la fermeture de vos volets seront facilitées et vous éviterez tout dysfonctionnement lié à un défaut d’entretien.

En somme, il faut retenir qu’un moteur de volet roulant est un dispositif indispensable pour assurer de façon automatique l’ouverture et la fermeture des fenêtres. En cas de dysfonctionnement qui nécessite son changement, plusieurs éléments doivent être pris en compte. Vous devrez veiller entre autres au poids du tablier, à la puissance du moteur et au type de coffre. Il est également important de privilégier le moteur d’une marque reconnue pour en assurer sa durabilité. Vous pouvez effectuer le changement vous-même ou faire appel à un professionnel. Dans un cas comme dans l’autre, veillez à assurer après le changement un entretien régulier à votre moteur pour lui garantir une bonne performance.