Comment est payé un architecte ?

57

Le métier d’architecte consiste à dessiner, concevoir et superviser la construction d’un bâtiment. En plus de détenir des qualités irréfutables en dessin, l’architecte est un ingénieur qui maîtrise les règles physiques de construction. Eh oui, le métier de l’architecte ne se résume pas aux dessins. L’architecte peut être engagé par un client public ou privé.

Comment est-ce que l’architecte est rémunéré ?

Généralement, les architectes sont rémunérés mensuellement. Leur salaire peut varier d’une région à une autre et d’une entreprise à une autre. En France, un architecte gagne entre 715 euros bruts et 7 735 euros bruts par mois. Par conséquent, le salaire brut moyen est de 4 225 euros bruts. En profession libérale, des charges et impôts sont amputés de ce salaire. Ils représentent environ 60 %.

A voir aussi : Nos conseils pour moderniser une cuisine

Dans ce métier, il existe des qualifications qui influencent fortement le salaire de l’architecte. Par exemple, l’architecte collaborateur et chef de projet gagne entre 2 167 euros buts et 4 167 euros bruts par mois. Le salaire moyen de ce dernier est de 3 167 euros bruts. Quant à l’architecte-urbaniste, il gagne entre 2 167 euros bruts et 5 833 euros bruts par mois. Le salaire moyen de cette dimension d’architecte est de 4 000 euros par mois. Grosso-modo, l’architecte est payé par mois. Par ailleurs, l’architecte est payé dans certains cas par contrat. Ce dernier cas s’observe souvent lorsque ce dernier exerce une profession libérale.  

Quels cursus pour devenir architecte ?

Pour devenir architecte, il faut obligatoirement faire cinq années d’étude supérieure. Au bout de ces cinq années, l’étudiant en architecture obtient un diplôme d’Etat. L’étudiant débute ce parcours de 5 ans après le baccalauréat et après avoir été retenu à un concours sélectif. Le cursus de cinq années est généralement divisé en deux. En effet, au bout de la troisième année, l’étudiant obtient le diplôme d’études en architecture. Après ce titre, il doit effectuer deux années en plus pour obtenir le diplôme d’Etat d’architecte.

A lire aussi : Décoration mariage : astuces et idées pour une belle cérémonie

Après avoir fini son cycle de cinq années, l’architecte peut se spécialiser dans plusieurs branches. Soit en urbanisme ou en patrimoine. Pour devenir architecte urbaniste, l’intéressé doit réussir un concours avec deux options. L’un en patrimoine urbain, architectural et paysager ou urbanisme et aménagement. La branche patrimoine correspond à celui qui souhaite ouvrir son propre cabinet. En France, seules 20 écoles d’architecture ont le pouvoir d’autoriser un cabinet d’architecte à s’installer.

Comment se déroule le travail de l’architecte ?

Lorsque l’architecte est engagé, il commence par réaliser une étude de faisabilité du terrain. En se basant sur ce dernier, il fait une première esquisse du projet sous forme de plans. Ce dernier précise l’implantation et la répartition des volumes. Lors de l’exécution de son métier, l’architecte doit prendre en compte les contraintes d’ordre réglementaire, les exigences du client et les enjeux relatifs à la transition écologique.

Lorsque le client est d’accord avec le premier plan, l’architecte réalise un avant-projet. Celui-ci indique le type de matériaux, les couleurs choisies, les surfaces à construire, le coût des travaux et le délai de réalisation. Ensuite, l’architecte dépose les caractéristiques du bâtiment pour obtenir le permis de construire. Enfin, il dessine le plan d’action en rédigeant un document détaillant la nature du plan d’action. Les travaux peuvent donc commencer. La direction technique est assurée par l’architecte.