Comment passer de la sous-couche ?

25

Voulez-vous faire le travail et refaire la peinture de ses murs ? Ceci est un métier et si vous ne respectez pas certains règles, le résultat ne sera pas dans la nomination. Il est souvent noté pendant Les œuvres non professionnelles que les traces sont laissées sur les murs. ces sont dus à une technique non maîtrisée, ce qui explique pourquoi nous vous sélectionnons quelques conseils pour ce que vous facilitera la tâche de ne pas faire traces sur ses murs .

Comprendre à agir : d’où viennent les traits ?

A découvrir également : Comment isoler une salle de bain humide ?

Avant de passer directement aux différentes façons de ne pas laisser des traces, il est important de comprendre comment ils se produisent, pourquoi je trace quand je peins  ?

Les

A voir aussi : Comment remplir une déclaration préalable de travaux pour un velux ?

accidents vasculaires cérébraux peuvent être causés par divers facteurs. Aussi petits qu’ils puissent l’être, ces facteurs représentent de petits détails qui la différence, alors ne prenez pas à la légère ! Les traces peuvent d’abord venir du milieu La température optimale pour peindre une pièce est comprise entre 10° et 20°environnement. En fait, si la température est basse, trop élevée ou si l’air est trop humide, formera nécessairement des traces. Cela peut être comparé à un plat cuit : le feu est très fort, il a brûlé (peindre, sèche très rapidement), si elle est trop bas, ne pas cuire (la peinture peut geler en cas de trop faible température) et s’il y a beaucoup d’eau, le plat est complètement dilué et le goût disparaît (la même chose pour la peinture, il n’y a plus de suspendre et de tourner le produit dilue). Ainsi, accorder une attention particulière à l’environnement et à la météo (surtout à l’extérieur) est important. Résultat : .

D’ autres causes plus techniques et pratiques peuvent créer des traces. En particulier, ce dernier peut être surveillé. Nous parlons de « traces de reprise » qui se forment en raison du temps de séchage très rapide en raison de la perturbation de application de la peinture sur le substrat. Il est nécessaire d’être prudent lors de la prise de pauses, c’est la principale cause de traces de mur. De même, et ce qui peut sembler plus évident : la qualité de la peinture et des outils . Il est essentiel d’utiliser de la peinture qualitative avec des outils soigneusement choisis. Allez-y pour plus de détails.

Règle universelle : choisir les bons outils de peinture

De quoi avons-nous besoin pour peindre ? deux choses : peinture et Rouleaux/Brosses

La peinture est ce que nous appliquerons, ce qui va composer votre pièce et ce qui vous entourera tous les jours pendant les 20 prochaines années. Pourquoi alors vous priver d’une peinture de qualité ? En plus de ne pas laisser sans traces, la peinture de qualité vous permet d’avoir une atmosphère relaxantedans votre chambre. En fait, une peinture qualitative telle que la peinture Onip Clean’Odeur peut, par exemple, vous permettre d’ éliminer mauvaises odeurs (transpiration, tabac, graisse, nourriture…). Un autre exemple est la peinture Label’Onip Clean’R détruit les molécules de formaldéhyde, lesprincipales causes de la pollution de l’air intérieur. Choisir des peintures respectueuses de l’environnement peut également être un bon moyen de combiner qualité et compromis.

Plus techniquement, un Captures de peinture de qualité, ses composants sont faibles en eau et permettent ainsi d’avoir un résultat optimal en très peu de couches. A inversement, la peinture de mauvaise qualité est fortement diluée et ne se bloque pas pas très bien sur le mur, représente un coût inférieur à ceux de la qualité mais nécessitent beaucoup plus de couches à poser, et donc plus de appliquer : temps perdu, mais aussi de l’argent, et un résultat beaucoup moins pointu (avec plus de chances d’avoir des traces). Comme on dit, « le prix est oublié, mais la qualité reste. »

Choisir outils est également très important, pas appliqué une peinture de qualité avec Pinceau du premier prix. Cette règle doit être respectée dans tous les domaines : même avec le meilleur carburant, il est impossible d’atteindre les 150km/h avec un vieux moteur et une voiture d’occasion, en peinture est le même Chose !

Une bonne brosse ou un bon rouleau devrait être adapté à son utilisation. Vous devez d’abord choisir le type de brosse en fonction de la surface à traiter (voir notre article sur Comment choisir un rouleau ou une brosse). Ensuite, choisissez la qualité est indispensable. Cela passe à travers des poils doux qui ne s’arrachent pas au premier coup d’une brosse. De même, optez pour des brosses avec des matériaux de qualité qui sont résistants au fil du temps.

Techniques pour une surface lisse et parfaite

Mettez dans le sujet animé : l’application de peinture . Même si la préparation et le l’anticipation sont toujours la base d’un travail de qualité, ne devrait pas non plus être négligée. Voici les règles à suivre pour un travail en douceur sans laisser de traces ou de lacunes.

Règle #1 : Utiliser un environnement favorable

Comme on l’a dit plus tôt, l’environnement est important. Il devrait être favorable à l’application de la peinture. Pas trop chaud ou trop froid, c’est la règle ! Si ce n’est pas le cas, le temps de séchage de la peinture ne sera pas optimal et peut causer certains problèmes. Sans répéter, une température entre 10° et 20° est parfaite  !

Règle #2 : Pour une adhérence maximale, choisissez une couche de base

Une couche de base (ou sous-couche) vous permet de donner une fondation au mur . Une peinture destinée au sous-poil est utilisée de sorte que les couches suivantes ne tracent pas. S’il n’y a pas de sous-poil, une partie de la peinture peut être absorbée par le mur, ce qui peut créer des différences dans niveaux et traces potentielles.

Règle #3 : Être organisé et méthodique

Lors de l’application de la peinture, il existe différents petits détails que vous ne pensez pas nécessairement, mais qui peut faire le différence.

Tout d’abord, commencez par le côté qui convient à nos conseils. Commencez à partir du côté droit signifie que la partie gauche sera libre lors de l’application de la peinture, il est donc plus logique pour un droitier de commencer de ce côté, il évitera toucher la partie peinte avec le côté gauche de votre corps. De la même manière, Les gauchers commenceront du côté gauche, c’est beaucoup plus pratique.

Pour protéger les coins, les douilles et les planchers, des bandes adhésives sont essentielles. Ils permettent de ne pas peindre sur ces pièces et non « dépassement. » Cette application simple représente un différence pendant le travail.

Dans votre chemin de peinture, le moyen le plus couramment utilisé est linéarité. La peinture sur bande vous permet d’être nettoyé, organisé en esquivant risque de peindre sur une couche déjà faite.

Enfin, en commençant par les angles avec un pinceau approprié (petit et rond en général) aide à éviter les traces et à être plus organisé dans votre travail.

Règle #4 : Contrôle de la quantité de peintures sur le rouleau/brosse (ni trop peu ni trop)

Le montant de Les peintures utilisées seront déterminantes sur l’apparence de différentes couches. Il sera plus ou moins grand en fonction de la qualité de la peinture que vous allez utiliser. Commençons par le principe que vous achetez une bonne peinture qualité. Étant qualitatif et dense, il n’y a pas besoin d’utiliser beaucoup de peinture, cette sera en mesure de créer des traits inutiles. Donner la préférence à l’application de plusieurs couches (en respectant le temps de séchage pour chacun d’eux) en gardant à l’esprit une linéarité à la fois en application sur les surfaces et dans la quantité de peinture à utiliser.

La quantité de forces appliquées au rouleau (pour de grandes surfaces) doit également être contrôlée. Plus vous mettez de force, plus la quantité de peinture appliquée est élevée, ce qui donne potentiellement l’apparence plus probable de traces. Il n’est pas étonnant que la peinture soit considérée comme un art  !

Règle #5 : Aller à la fin de votre travail

Nous vous avons expliqué que la fabrication de différentes couches est essentielle pour un résultat parfait. C’est le cas lorsque ces couches sont faites à la fois  ! Dès le moment où un calque est lancé, la pause est interdite ! L’arrêt en cours de route donnera du temps à l’encre pour sécher et déformer le balisage et le rendu pendant votre application. L’objectif n’est pas de voir une démarcation.

Règle #6 : Enfin, laissez respirer la pièce

Après la pièce terminée, il est important Laisse-le respirer. Quand nous parlons de « respiration », cela ne signifie pas le laisser dans grâce à la pluie et au vent, au contraire. Utilisons un ventilateur pour peinture sèche, ou des fenêtres d’ouverture de ventilation naturelle et portes (ce qui est également bénéfique pour l’odeur…), en prêtant attention Temps d’imparti !

****2

Pour un résultat garanti sans traces, les peintres professionnels sont en votre disposition

Onip a tout un réseau Peintres professionnels dispersés dans toute la France. Experts commerciaux et connaissant tout son fonctionnement, ces professionnels interviennent tout au long de la pays pour effectuer les murs intérieurs et extérieurs avec des peintures Onip. Pour plus d’informations, nous sommes à votre disposition.

Contactez un peintre décorateur pour peindre mes murs sans traces