L’assurance automobile : ce que tout conducteur doit savoir !

    13

    L’assurance auto. Vous en avez probablement une, mais la comprenez-vous bien ? Il est important de comprendre les définitions de l’assurance automobile et les types de couverture afin de souscrire une assurance suffisante pour vous protéger, mais pas plus que nécessaire. Presque tous ceux qui conduisent ont une assurance automobile, mais que savez-vous vraiment de cette dernière ? Nous souscrivons presque tous à une assurance auto, mais celle-ci comporte des dispositions que la plupart des gens connaissent mal.

    Dans cette optique, prenons le temps de discuter des définitions de base de l’assurance automobile et des types de couverture. Un peu de connaissance fera de vous un acheteur plus avisé et vous fera potentiellement économiser des centaines d’euros par an. À la recherche d’une assurance auto, cliquez juste après pour en savoir plus.

    A lire également : Comment bénéficier des aides sur la pompe à chaleur ?

    Pourquoi devez-vous souscrire une assurance auto ?

    Bien que l’assurance automobile vous protège, elle peut vous indemniser en cas d’accident, de vol, de vandalisme ou d’incendie de votre voiture. Les lois qui exigent une assurance automobile sont conçues pour protéger les autres conducteurs et les piétons. Par exemple, si vous renversez une pauvre vieille dame qui traverse la rue, votre assurance automobile paiera sa facture d’hôpital. Et c’est une bonne chose pour vous. (En effet, vous pouvez parier que cette vieille dame vous poursuivra en justice, auquel cas votre assurance automobile pourra vous protéger financièrement).

    A découvrir également : Comment vont évoluer les prix de l'immobilier ?

    Qu’est-ce qu’une demande d’indemnisation ?

    Une demande d’indemnisation est une demande officielle et documentée que vous adressez à votre assureur pour obtenir une compensation en cas de perte financière. Votre assureur vérifie ensuite la validité de la demande et couvre vos dommages. Voici quelques bonnes et mauvaises nouvelles concernant les demandes d’indemnisation.

    La psychologie dit qu’il faut toujours commencer par la mauvaise nouvelle, alors voici : plus vous présentez de demandes d’indemnisation, plus il est probable que votre assureur augmente vos tarifs. Si vous en présentez « trop », votre assureur risque de ne pas renouveler votre assurance auto à l’avenir. C’est pourquoi vous avez tout intérêt à être un bon conducteur et ne pas avoir d’accident.

    Malheureusement, cela est vrai même si vous présentez des demandes d’indemnisation pour des faits qui ne sont pas votre faute. Si vous êtes embouti par un automobiliste non assuré et que vous présentez une demande d’indemnisation, votre assureur peut en conclure que vous vivez dans une « zone à haut risque » et augmenter vos tarifs. De même, si vous présentez une demande d’indemnisation pour des dommages causés par la grêle, il se peut qu’il en déduise que vous vivez dans une région où le temps n’est pas clément. Ça craint, mais c’est logique. Votre assureur calcule vos tarifs en fonction non pas de vos compétences en tant que conducteur, mais de la probabilité que vous présentiez un sinistre.

    La bonne nouvelle, c’est que le processus de demande d’indemnisation n’a jamais été aussi simple. Pour rester compétitifs, les assureurs ont énormément simplifié les étapes grâce à la technologie. Alors qu’auparavant vous deviez passer deux heures au téléphone avec un agent au bout du fil, vous pouvez désormais tout faire depuis votre téléphone ou votre ordinateur, sur le lieu de l’incident.