Maison écologique et matériaux : entre économie et bien-être

9
Maison écologique et matériaux entre économie et bien-être

Si les nouvelles constructions s’orientent de plus en plus vers les habitations écologiques, c’est bien parce que celles-ci présentent un nombre important de bienfaits et d’avantages pour les habitants. En plus de vous permettre de consommer moins d’énergie, elles offrent également un environnement plus agréable à vivre.

Si ce type d’habitations vous intéresse, voici ce que vous devez savoir à propos. La maison écologique ; choix de bien-être ou choix économique et quels matériaux utilisés ?

A lire aussi : Comment peindre un plafond avec un pistolet à peinture ?

Quels sont les matériaux utilisés dans la construction d’une maison écologique ?

Une maison écologique est avant tout, une construction écoresponsable qui prend en compte aussi bien la santé et le bien-être de ses habitants que le respect de l’environnement. Ainsi, les matériaux utilisés dans la construction d’une maison écologique sont choisis avec tact et répondent de ce fait aux nouvelles normes de construction et de consommation énergétique. Il s’agit  notamment de :

  • Le bois ;
  • La terre crue ;
  • Les briques monomur ;
  • La ouate de cellulose ;
  • Le chanvre ;
  • Le liège ;
  • La laine de mouton et
  • Le lin.

La construction écologique à partir de matériaux naturels

Une construction durable implique l’utilisation de matériaux résistants autant dans la réalisation du bâtiment que dans la mise en place des techniques d’isolation thermique.

A lire également : Qu'est-ce qu'un ragréage autolissant ?

Le bois : très utilisé dans la réalisation des constructions écologiques, le bois est un matériau recyclable beaucoup plus isolant que le béton. Il sert à réaliser l’ossature de bâtiments et est ensuite associé aux bottes de paille puis aux briques de chanvre.

construction maison éco

La terre crue : son utilisation coûte environ 60 €/m2 m. Associé au bois, la terre crue protège la construction contre les intempéries et respecte l’environnement. Elle est recyclable, non polluante et facilement accessible localement.

Les briques monomur : très épaisse, les briques monomur constituent un isolant parfait pour vos résidences. Elles sont sollicitées dans la construction des immeubles de plusieurs étages grâce à leur résistance et coûtent entre 50 et 60 € pour une épaisseur de 30 centimètres.

La ouate de cellulose : composée de boues de papeterie et de vieux papier, la ouate de cellulose reste depuis toujours, l’isolant naturel le plus utilisé en Europe. Elle offre la même qualité d’isolation que la laine minérale. Cependant, elle est bien plus économique et plus accessible. Contrairement à la laine de roche dont la fabrication nécessité 250 kWh d’énergie, la ouate de cellulose ne demande que 6 kWh d’énergie et coûte seulement entre 17 et 20 €/m2 pour 10 VM d’épaisseur.

Le liège : c’est un matériau dont l’usage rassemble esthétique, bien-être des habitants, isolation et sécurité. Il est léger, ininflammable, hydrofuge, imputrescible et insensible aux insectes. Elle offre une isolation phonique performante et coûte environ 30 €/m2.

La laine de mouton : très pratique et recyclable, la laine de mouton est un matériau écologique très apprécié. En revanche, elle est plus appréciée dans les régions atlantiques que sous nos climats, car elle accumule l’humidité pendant une saison et la libère pendant une autre saison sans s’abimer. Disponible en rouleau, la laine est un isolant dont le prix varie entre 13 et 15 euros/m2.

Outre les matériaux mentionnés ici, différentes autres matières naturelles, résistantes et écoresponsables sont également employées dans la construction des maisons écologiques. Par ailleurs, contrairement à ce qu’on pourrait s’imaginer, les maisons écologiques sont autant onéreuses, voire beaucoup moins que les maisons conventionnelles. Elles constituent de ce fait un choix économique, durable et respectueux de la santé humaine.