Quel est le meilleur revêtement à poser autour de votre piscine ?

116

L’installation d’une piscine dans le jardin est une promesse de journées d’été pleines de divertissement et un excellent moyen d’échapper à la chaleur étouffante des canicules. Mais c’est aussi un investissement important, et pour cette raison il est nécessaire de bien étudier tous les aspects à prendre en compte.

Aujourd’hui, nous nous intéressons en particulier aux caractéristiques du revêtement à installer autour de votre piscine.

A lire également : Pourquoi faire appel à un pisciniste ?

Les différents revêtements pour une piscine

Voici les 5 solutions les plus utilisées, avec leurs avantages et inconvénients.

Le béton

C’est la solution la plus pratique et la plus économique grâce à sa grande longévité et son entretien minimum. En revanche, son esthétique n’est pas du goût de tout le monde et, une fois mouillé, il peut devenir glissant. La pose d’adhésif antidérapant permet d’éviter ce problème.

Lire également : Comment calculer la profondeur moyenne d'une piscine ?

Le bois

C’est probablement la solution la plus élégante, et l’une des plus versatiles. Mais le bois a un inconvénient majeur : il demande un entretien régulier et, même avec tous les traitements possibles, sa durée de vie est limitée.

Les matériaux composites

Ils sont en vogue, notamment grâce à leur esthétique, leur faible entretien, et leur coût relativement bas (même si celui-ci varie fortement). En revanche, leur impact écologique est discutable (il s’agit de plastique) et surtout, ce revêtement peut devenir très glissant quand il est mouillé.

Les dalles

Une solution qui a connu son heure de gloire et qui est aujourd’hui moins utilisée. Pourtant, c’est un excellent compromis : versatile, esthétique, d’entretien limité, et une surface relativement antidérapante sans ajout de ruban adhésif. Mais il est vrai que sa mise en place est compliquée et coûteuse.

La brique

C’est probablement le revêtement le moins utilisé autour d’une piscine, mais qui donne un style particulier à une piscine extérieure. La brique peut être de nombreuses couleurs et dure longtemps, mais a un inconvénient de taille : poreuse, elle retient l’eau et risque de causer une prolifération de mousse et d’algues.

Sécurité : choisir le bon revêtement

La sécurité des piscines privées est assurée par les différents dispositifs obligatoires selon la loi, mais ceux-ci visent essentiellement à diminuer le risque de noyade. De fait, la grande majorité des incidents autour d’une piscine sont dus à une chute due à un revêtement glissant. Si les conséquences sont le plus souvent bénignes, les fractures et commotions ne sont pas rares !

Pour éviter ces incidents, quel que soit le revêtement choisi, il est fortement conseillé d’installer un ruban adhésif antidérapant autour de votre piscine.

De même, si l’accès se fait par quelques marches d’escalier, celles-ci doivent être équipées d’une solution anti glissade. Et, si jamais vous installez un plongeoir, il est absolument impératif que celui-ci soit entièrement recouvert d’un revêtement antidérapant !

L’entretien : un coût à ne pas négliger

Selon que vous choisissiez un tour de piscine en béton ou un deck en bois, l’entretien nécessaire entraîne des dépenses plus ou moins importantes.

Quand vous choisissez votre revêtement, ne pensez pas seulement au prix de la pose, mais au coût total après une dizaine d’années d’utilisation.

L’esthétique : un choix personnel

Les goûts et les couleurs, cela ne se discute pas. Votre piscine doit avoir un style qui plait à vous et à votre famille, pas forcément au vendeur qui vous explique ce qui est tendance…

Prenez le temps de choisir une couleur et une texture vraiment à votre goût, car votre piscine sera dans votre jardin pour de nombreuses années !