Stabilité de l’eau dans une piscine : quels facteurs regarder ?

13
Stabilité eau piscine

Les piscines sont des accessoires de plus en plus utilisés de nos jours. Pour leur équilibre, trois paramètres entrent en jeu : le ph, la dureté et l’alcalinité de l’eau. Ces derniers doivent spécifiquement être exacts et égaux entre eux. Il est primordial de veiller fréquemment à conserver l’équilibre de l’eau. En effet, un déséquilibre de l’eau de piscine entraînera l’usage de nombreux produits pour son entretien et l’eau peut détériorer les équipements et différentes parois de la piscine.

Retrouvez dans les prochaines lignes des détails sur ces trois éléments qui contribuent à l’équilibre de l’eau de piscine.

A lire aussi : Comment est calculé la taxe pour une piscine ?

L’équilibre de l’eau de piscine : de quoi résulte cette opération ?

Vu l’importance de la piscine pour l’homme, il est primordial d’assurer son équilibre afin de préserver l’hygiène de l’eau. Le confort de l’utilisateur et la durée de vie sont d’autres raisons pour accorder une réelle importance à l’équilibre de l’eau. Pour ce faire, certaines informations utiles sont à connaître sur cette opération. En effet, elle est principalement assurée par le ph, le TAC, le TH et plus ou moins la température.

Les trois premiers paramètres sont primordiaux et doivent faire l’objet d’un contrôle régulier et être réajustés dans le cas échéant. Un déséquilibre de l’eau favorise la dégradation des équipements et revêtements de la piscine et demandera assez de produits pour l’entretien. Le contrôle régulier du Redox de l’eau de la piscine entre également dans le cadre de la conservation de l’équilibre de l’eau.

A lire aussi : Comment avoir chaud dans l'eau ?

Quels sont les motifs pour lesquels il faut équilibrer l’eau de piscine ?

L’eau est une substance chimique qui renferme des molécules de H2O. Si cette molécule jouit d’une bonne stabilité, elle demeure cependant très réactive. Il existe trois éléments qui agissent sur l’équilibre de l’eau. Nous avons le pH, le TAC et le TH. La température constitue également un paramètre à considérer pour l’équilibre de l’eau.

Cependant, il a moins d’effet que les autres paramètres. Toutefois, il faut noter que le TH, le TAC ainsi que le pH sont extrêmement liés. Ce qui montre que l’association de ces trois éléments permet de contrôler avec efficacité l’état d’équilibre de l’eau de la piscine.

Pour assurer la santé des baigneurs ainsi que leur hygiène, il est donc primordial de veiller à l’équilibre de votre eau de piscine. L’équilibre renseigne en effet sur la qualité de l’eau et permet de connaître la durée de vie des accessoires de la piscine. La balance de Taylor est un excellent outil de contrôle de l’équilibre de l’eau d’une piscine. C’est un indicateur qui donne des renseignements sur l’équilibre entre le pH, le TAC et le TH.

Elle est disposée sous forme de diagramme permettant de jauger l’équilibre entre ces trois éléments principaux de l’eau. Pour en savoir plus sur l’équilibre de l’eau, il faut tracer une ligne entre le pH, le TAC et le TH. Cette méthode est recommandée si l’eau est à une température de 24 °C. L’indice de Langelier est également un autre moyen de contrôle de l’équilibre de l’eau.

Quels sont les différents éléments ayant un impact sur l’équilibre de l’eau d’une piscine ?

Trois éléments influencent la qualité de l’eau de piscine. Nous avons :

Le pH de l’eau

L’équilibre de l’eau s’appuie essentiellement sur le pH de l’eau de la piscine. Le pH ou Potentiel Hydrogène montre la nature acide ou basique de l’eau. Sa valeur se situe entre 0 et 14. En deçà de 7, l’eau est acide, au-delà de 7, l’eau est basique et à 7, l’eau est neutre. Une mesure comprise entre 7 et 7,4 est adéquate pour conserver l’équilibre de votre eau de piscine. En effet, un pH de piscine trop bas ou trop élevé est dangereux pour diverses raisons :

  •         Le pH agit sur la qualité du produit de traitement, en l’occurrence le chlore.
  •         Le pH est également un élément de confort au cours des baignades.
  •         Enfin, des dommages sur les matériaux et parois de la piscine peuvent être engendrés par l’acidité ou la basicité de l’eau.

Le TAC qui vérifie l’alcalinité de l’eau

Pour l’équilibre de l’eau de piscine, vous devez aussi vérifier le TAC de la piscine, c’est-à-dire son alcalinité. Le TAC ou Titre Alcalimétrique Complet contrôle la teneur en hydrogénocarbonates et en bicarbonates de l’eau. On retrouve ces éléments évidemment dans l’eau et ils sont à fois acides et basiques. Ils éliminent donc les amplitudes du PH de l’eau avec un effet tampon. Les deux éléments sont donc extrêmement reliés et contrôlent, réajustent l’équilibre de l’eau de façon simultanée. Retenez que le TAC de l’eau de votre piscine doit idéalement être compris entre 80 et 120 mg/L.

Le TH qui contrôle la dureté de l’eau

Enfin, le TH de la piscine fait également partie des paramètres à contrôler pour assurer l’équilibre de l’eau de la piscine. Le TH ou titre hydrométrique donne des informations sur la dureté de l’eau. Si le TH est trop bas, l’eau va dissoudre le matériau en ciment, ce qui dégradera également le revêtement et le PVC. D’autre part, si le TH est trop élevé, le calcaire dans la piscine s’accumule et forme des dépôts solides sur tous les équipements et tuyaux de la piscine. Par conséquent, sa valeur doit être comprise entre 10 °F et 25 °F.

À quelle fréquence vérifier l’équilibre de l’eau d’une piscine ?

La fréquence à laquelle vous testez l’eau de la piscine pour voir si elle est équilibrée dépend de la période et de la fréquence à laquelle vous nagez. En été, lorsque la baignade est fréquente, il est primordial de tester l’eau une à deux fois par semaine, car les paramètres de contrôle évoluent rapidement. Aussi, après un orage par exemple, ou si vous remplissez une piscine d’eau douce, il est également important de les analyser.

Concernant le phosphate, vous pouvez tester sa concentration au début de l’été, puis la contrôler une fois par mois pendant toute la période de baignade. Aussi, si des algues sont présentes et que vous avez du mal à les éliminer, pensez à vérifier la concentration en phosphate dans la piscine.

Comment maintenir l’eau de piscine équilibrée ?

Afin de maintenir l’équilibre de l’eau de la piscine, pensez à tester régulièrement l’eau de la piscine avec le testeur de votre choix. Avec une légère variation, si vous constatez que l’eau de la piscine n’est pas équilibrée, servez-vous des produits appropriés pour rééquilibrer chaque valeur : pH, TAC et TH sans oublier de contrôler et de lutter contre le phosphate. Il est capital d’effectuer un traitement de l’eau de votre piscine et de la désinfecter régulièrement, surtout pendant la période de baignade.