Investissement dans l’immobilier ou assurance vie ?

1784
Investissement dans l’immobilier ou assurance vie

Si vous envisagez d’investir mais ignorez encore dans quel secteur, vous le saurez assez bientôt en parcourant cet article. En effet, il existe plusieurs moyens d’investissements parmi lesquels l’immobilier et l’assurance vie. Si ces deux derniers sont autant populaire, c’est bien parce qu’il présente chacun des avantages énormes. Toutefois, le choix que vous ferez dépend de vos besoins.

L’investissement immobilier

L’investissement immobilier sert à acheter un bien immeuble non pas pour l’habiter mais pour l’exploiter en vue de tirer profit. Investir dans l’immobilier fait alors appel à certaines attitudes chez l’investisseur.

A lire en complément : Comment choisir une scie à onglet ?

Quels sont les avantages liés à un investissement immobilier ?

L’investissement immobilier procure plusieurs avantages. Il permet d’avoir un patrimoine durable et tangible. Il consiste à proposer aux membres de sa famille contre un loyer intéressant un logement, à améliorer son pouvoir d’achat au moyen de la perception de revenus complémentaires. Il sert aussi de financement d’un bien qui devient la résidence principale de l’investisseur, etc. Plusieurs dispositifs fiscaux sont favorables à l’investisseur.

Quelques possibilités d’investissement immobilier

La résidence principale : Certains investisseurs préfèrent investir en premier dans leur résidence principale. Toutefois, ce n’est pas le choix de tous.

A voir aussi : Plombier à Annecy : quels sont les services qu'il propose

L’investissement locatif de bien vide : Il consiste à financer l’achat d’un appartement ou d’une maison par le truchement des loyers perçus par les locataires chaque mois.

Loueur en Meublé Non Professionnel : Il s’agit d’un logement meublé (meubles, matériels de cuisine, literie, etc.) que l’investisseur met à la disposition du locataire.

Loueur en Meublé Professionnel : Le statut de loueur professionnel est conféré aux investisseurs de location meublé qui génèrent au minimum 23 000€ par an.

L’investissement en appartement neufs selon la loi Pinel : La loi Pinel est une loi qui favorise l’investissement dans les appartements neufs. Cette loi réduit les impôts à l’égard des investisseurs.

L’investissement dans les logements en Outre-Mer : L’investisseur qui choisit d’investir dans les logements Outre-Mer bénéficient des avantages fiscaux qui sont considérables, etc.

investir assurance vie

Plusieurs autres possibilités s’offrent à vous. A vous de choisir ce qui convient mieux à votre situation financière.

L’investissement en assurance vie

Tout comme l’investissement immobilier, l’investisseur doit aussi avoir recours à l’investissement en assurance vie.

Que comprendre par investissement en assurance vie ?

Par assurance vie, on peut comprendre qu’il s’agit d’un contrat de placement de fonds qui produit des intérêts. En fonction donc du capital investi, l’investisseur bénéficie des gains chaque mois ou chaque année.

L’investissement en assurance se présente essentiellement sous deux supports : les fonds en Euros et les unités de compte.

Les avantages de l’investissement en assurance de vie

L’investisseur en assurance a la possibilité de faire la souscription de plusieurs contrats afin d’augmenter la valeur du capital investi.

En tant qu’épargnant donc, vous pouvez retirer vos intérêts et votre capital au moment voulu. Il y a lieu de souligner que les plus-values émanant d’une assurance vie ne sont pas imposables. Vous prendrez alors librement vos gains sans avoir à payer des impôts.

En considération donc des avantages qu’offrent l’investissement immobilier et l’assurance vie, il vous est préférable d’investir dans les deux secteurs, ou du moins, faites simplement votre bon choix.

Pourquoi passer par une entreprise de gestion en patrimoine ? 

Pour encore beaucoup d’entre nous, une entreprise de gestion en patrimoine n’est réservée qu’aux personnes qui ont de grosses sommes d’argent à investir. En réalité, quels que soient vos besoins et l’épargne que vous souhaitez investir, demander conseil à un expert en placements peut être une excellente solution. 

En effet, une entreprise de gestion en patrimoine doit être prise comme une sorte de chef d’orchestre ou de coach. Comme vous venez de le faire, elle va vous permettre de choisir entre une assurance-vie ou un investissement immobilier et vous donner la possibilité d’avoir une vision complète des solutions disponibles. 

Dans un premier temps, un conseiller en gestion en patrimoine sérieux va faire un bilan complet de votre situation financière. Il va prendre en compte :

  • vos revenus
  • vos charges 
  • les placements financiers qui sont déjà en votre possession

Dans un second temps, il va définir votre profil investisseur, dans le but de comprendre quels sont vos objectifs de rendement, vos besoins de liquidités… 

Il va enfin vous soumettre un plan d’action pour développer votre patrimoine que vous pourrez accepter ou refuser. Vous vous imaginez bien que tout ce processus prend du temps. Il est donc essentiel d’anticiper au maximum cette démarche. 

Le nom de gestion en patrimoine est un terme générique. Vous pouvez trouver un conseiller auprès d’une banque, d’une assurance ou d’une mutuelle. Enfin, il existe des cabinets en gestion en patrimoine indépendants. Quel que soit votre choix, il faut savoir qu’un conseiller en gestion de patrimoine est payé comme un avocat. Cela peut être en honoraire, au forfait ou à l’acte. Par contre, ils ne sont pas payés au pourcentage. Il faut compter entre 500 € et 20 000 € pour un montage juridique très complexe. Quoi qu’il arrive, le cabinet doit être inscrit à l’Orias.

Les avantages et les inconvénients de chaque option

Choisir entre un investissement immobilier ou une assurance vie n’est pas une décision facile à prendre, car les deux options ont leurs avantages et inconvénients. Vous devez bien comprendre chaque option avant de faire un choix.

• Le rendement locatif : l’immobilier peut rapporter des revenus grâce à la location du bien acquis, ce qui peut permettre de rembourser le crédit contracté pour acheter le bien.
• L’évolution positive sur le long terme : contrairement aux placements financiers qui peuvent fluctuer en fonction des marchés boursiers et financiers, l’investissement dans la pierre a tendance à se valoriser sur le long terme.
• L’utilisation possible d’un effet de levier financier : avec l’emprunt bancaire (le fameux crédit immobilier), il est possible d’acheter un bien plus cher que ce que vous ne pouvez déjà payer comptant. Le montant emprunté sera par conséquent multiplié par le taux auquel s’applique votre prêt.

• L’impact fiscal potentiellement négatif : les impôts fonciers et la taxe sur les plus-values immobilières peuvent réduire considérablement vos bénéfices potentiels en tant qu’investisseur immobilier.
• Demande beaucoup de temps et d’énergie : trouver, financer et gérer un investissement immobilier demande beaucoup plus de temps comparativement à utiliser une assurance-vie comme placement financier.
• Les coûts associés : les frais d’entretien, de réparation et les charges liées à la location peuvent s’avérer être un fardeau financier pour certains.

Fiscalité avantageuse : l’assurance-vie bénéficie en général d’un régime fiscal plus favorable que l’immobilier, surtout si le souscripteur conserve son contrat pendant une durée supérieure à 8 ans ou en cas de transmission aux héritiers.
• Simplicité de gestion : contrairement au suivi nécessaire pour gérer un bien immobilier, l’assurance-vie est très facile à opérer puisque c’est la compagnie d’assurances qui sera responsable des investissements réalisés avec votre capital.
• Liquidité : il est possible de récupérer votre argent rapidement si vous avez besoin de liquidités. Effectivement, les sommes investies dans une assurance-vie sont disponibles sans délai moyennant toutefois des pénalités financières si elles sont retirées avant terme.

Risque sur le rendement potentiellement faible : selon le type de contrat sélectionné (en fonction du niveau de risque), le gain procuré peut s’avérer moins important comparé à celui offert par un investissement immobilier.
• Inflation : l’inflation peut manger peu à peu vos gains. Selon la composition (actions/fonds euros) du contrat choisi et sa rentabilité nette après inflation ainsi que les frais divers appliqués par la compagnie choisie.

Vous devez étudier ces options avant de prendre une décision et bien connaître les forces et faiblesses de celles-ci. Security Immobilier peut vous accompagner dans votre processus de décision.

Comment choisir entre l’investissement immobilier et l’assurance vie en fonction de sa situation financière et de ses objectifs ?

Vous êtes face à un choix difficile : investir dans l’immobilier ou souscrire une assurance-vie ? Pour prendre la décision qui correspond le mieux à votre situation financière et à vos objectifs, vous devez considérer ces éléments :

• Si vous cherchez un rendement locatif, l’immobilier peut être le meilleur choix. Toutefois, si c’est pour préparer votre retraite, il faut considérer les aspects fiscaux (dispositif Pinel, par exemple) pour optimiser vos revenus futurs.

• Si vous cherchez plutôt à optimiser votre patrimoine sur le long terme, une assurance-vie peut être plus adaptée avec des supports en unités de compte (SCPI, OPCVM…).

• En fonction du contexte économique actuel et des tendances futures, certains investissements peuvent s’avérer plus prometteurs que d’autres.

• Votre âge jouera également un rôle crucial dans cette décision. Les jeunes ont généralement moins d’économies qu’une personne ayant déjà travaillé plusieurs années. L’assurance-vie offre une flexibilité intéressante sans avoir besoin d’un apport initial élevé, tandis que pour l’acquisition immobilière, il faudra disposer d’un montant conséquent dès le départ.

• Vous pouvez aussi penser aux charges additionnelles liées au bien immobilier, telles que les frais notariés, les taxes foncières ou encore la gestion locative si celui-ci n’est pas loué meublé.

Lorsque vous choisissez entre deux options différentes telles que celles-ci, vous devez considérer le niveau de risque que vous êtes prêt à tolérer :

• L’immobilier peut être un investissement plus risqué si la valorisation du bien n’est pas au rendez-vous, même s’il reste tangible, ou encore si les charges liées aux travaux et réparations ne sont pas budgétisées. En revanche, il est possible d’utiliser des leviers sur l’emprunt pour accéder à des biens immobiliers avec une faible mise de départ.

• Les assurances-vie, quant à elles, peuvent être un investissement moins risqué si vous optez pour des contrats en fonds euros, en sachant toutefois que les taux sont historiquement bas aujourd’hui.

Pour éviter certains pièges inhérents aux deux types d’investissements, il est recommandé de passer par un conseiller spécialisé qui saura analyser votre profil, déterminer vos besoins et proposer des solutions personnalisées adaptées à votre situation personnelle. Il existe notamment des entreprises spécialisées dans la gestion patrimoniale, telles que Security Immobilier, qui ont développé leurs compétences sur ces sujets complexes afin de répondre au mieux à leurs clients.

Choisir entre l’investissement immobilier et l’assurance-vie nécessite une analyse approfondie de votre situation financière et personnelle, ainsi qu’une connaissance fine du marché. Que ce soit pour préparer votre avenir ou rentabiliser votre capital déjà constitué, faire appel à un expert peut se montrer judicieux pour assurer vos arrières.