Menuisier, charpentier, ébéniste : comment savoir quel artisan il vous faut ?

145

Nombreux sont les métiers liés au travail du bois qui restent encore méconnus du grand public. Tel est notamment le cas du boisselier, du bouchonnier, du charron, du layetier, du luthier, du malletier et du pipier. Outre ces professions toujours pratiquées, d’autres emplois en rapport avec le bois ont aujourd’hui disparu ou se font de plus en plus rares. À titre d’exemple, l’allumettier, le billardier, le schlitter et l’hélicier sont concernés. Cela dit, certaines personnes méconnaissant le domaine du BTP ont tendance à confondre des métiers qui semblent similaires, mais qui sont, au contraire, bien distincts. Si vous avez envie de connaître la différence entre un menuisier, un charpentier et un ébéniste, nous vous expliquons tout dans cet article.

Quelle est la différence entre un charpentier, un menuisier et un ébéniste ?

Une chose est sûre : il existe des points de ressemblance entre les métiers de charpentier, de menuisier et d’ébéniste. Ces trois spécialistes travaillent généralement pour l’agencement ou la décoration d’une maison. Seul le charpentier peut fabriquer des pièces destinées à d’autres types de constructions comme les bateaux ou certains appareils multifonctions. L’ébéniste, lui, a pour mission de confectionner des meubles de luxe qui servent principalement d’éléments de décoration. Ils sont également en mesure d’être utilisés en tant que fourniture d’équipement, mais dans un but majoritairement secondaire. En ce qui concerne les travaux réalisés par un artisan menuisier, ils portent principalement sur des objets ou des meubles à installer dans une maison. Pour mieux comprendre la différence entre ces trois métiers, nous vous invitons à poursuivre votre lecture.

Lire également : Quelles sont les différentes habilitations électriques ?

Le charpentier : l’artisan des grandes constructions de bois

Le métier de charpentier existe depuis la Haute Antiquité. Au début, cette dénomination était attribuée à toutes les personnes qui œuvrent dans le domaine du bois. Ainsi, il était possible et correct de dire qu’un menuisier ou un ébéniste est un charpentier. Le principe de cette appellation a ensuite commencé à changer à partir du Moyen Âge. Le terme « charpentier de la grande cognée » a alors été utilisé afin de désigner ceux qui réalisent les charpentes des maisons ou des bateaux. Il fait également référence aux artisans qui montent les planchers et les façades des constructions à colombages.

Aujourd’hui encore, il s’agit de la définition retenue du « charpentier » : la personne qui crée la structure d’un bâti et qui fait généralement usage de bois de grande dimension. À titre d’information, est considéré comme une charpente « tout assemblage de pièces de bois ou de métal qui sert de structure de soutien à une construction ou à un appareil ». En résumé, un charpentier est un professionnel du BTP dont le rôle principal est de construire des toitures, des poutres et des ossatures. Ces dernières serviront de support aux menuiseries et aux couvertures des bâtiments.

A lire aussi : Comment choisir sa palette en bois ?

Le menuisier : l’artisan du bâtiment

Le menuisier a été appelé « charpentier de la petite cogne » avant le XIIème siècle. Il s’agit de l’ouvrier qui fabrique des objets et des meubles de toutes sortes. Contrairement au charpentier qui travaille sur un chantier, il accomplit sa mission dans un atelier. Il fait usage de bois de dimension réduite (par rapport à ceux utilisés par le charpentier) dans le but de fabriquer des portes et des fenêtres. Il est également en mesure de confectionner des armoires, des escaliers, des parquets et des placards de cuisine.

Compte tenu de l’évolution des attentes de sa clientèle, la matière première employée par le menuisier ne se limite plus au bois. En effet, il est aujourd’hui possible de trouver des menuiseries en aluminium ou en PVC. Comme quoi le secteur du BTP ne cesse de progresser. Les professionnels dans le domaine sont même désormais considérés comme des « poseurs » et non plus comme des « menuisiers ».

L’ébéniste : l’artisan du mobilier

L’ébéniste est un métier qui est apparu vers le XVIème siècle, suite à la découverte d’un nouveau type de bois : celui qui vient de l’ébénier. L’ébène est notamment réputée pour sa grande dureté, son poids non négligeable et sa couleur spéciale (noir foncé). Elle était essentiellement utilisée pour concevoir des meubles, des bijoux et de la marqueterie pour la royauté. Elle est catégorisée parmi les bois rares d’une extrême finesse et sa transformation requiert l’expertise d’un spécialiste en la matière. De là est née la profession de l’ébéniste : l’artisan qui confectionne des meubles de luxe et qui fait usage de bois précieux. Celui-ci est connu pour sa sensibilité artistique aiguisée, sa minutie et son extrême précision.

Ainsi, la différence entre un menuisier et un ébéniste réside dans le niveau de qualité des pièces confectionnées. Si le premier fait appel aux règles de géométrie, d’esthétique et de design d’espace, le second dépend de son aptitude en dessin et de sa dextérité exceptionnelle. Autrement dit, le menuisier est un métier du BTP. L’ébéniste, lui, est un professionnel des arts.

Comment identifier l’artisan qu’il vous faut pour votre projet ?

Pour bien choisir l’artisan à qui confier votre projet, il vous suffit de cerner avec précision vos besoins et vos exigences. Si votre maison est encore en phase de construction ou de finition, nous vous recommandons de faire appel aux services d’un charpentier. Tel est également le cas si vous envisagez de changer les colombages, le plancher, les escaliers, les fenêtres ou les portes de votre résidence. En revanche, si les travaux à effectuer portent sur des objets ou des meubles de votre intérieur, vous avez certainement besoin d’un menuisier ou d’un ébéniste.

Pour trancher entre ces deux options, vous êtes tenu de vous référer à votre budget et à vos exigences. Si vous en avez les moyens, contactez un ébéniste et si votre enveloppe est moins garnie, optez pour un menuisier. Par ailleurs, gardez à l’esprit que les pièces fabriquées par ce dernier sont plus utilitaires que décoratives, contrairement à celles de l’ébéniste. Ainsi, si vous souhaitez obtenir un objet ou du mobilier à la fois fonctionnel et esthétique, faites appel aux services d’un menuisier. En revanche, si vous tenez à ce que la pièce soit principalement esthétique et pas forcément pratique, engagez un ébéniste.

Combien devez-vous vous attendre à payer pour ces services ?

Il faut savoir que le tarif moyen d’un charpentier, d’un menuisier et d’un ébéniste dépend de quatre principaux paramètres :

  • la localisation géographique (les prix appliqués dans votre région),
  • l’expérience,
  • la spécialité,
  • les frais de déplacement.

Autrement dit, le coût de la prestation d’un artisan change d’un professionnel à un autre. D’une manière générale, vous devez préparer un budget de 25 € à 110 € de l’heure pour un menuisier. Le prix d’un charpentier, lui, varie de 25 € à 1 200 € par mètre carré. Il dépend du type de l’intervention : pose d’une charpente neuve, modification ou rénovation d’une charpente existante. Pour ce qui est de l’ébéniste, son tarif horaire moyen oscille entre 35 € et 75 €.

charpentier ébéniste menuisier métier bois

Comment trouver un artisan qualifié dans votre région ?

Si vous souhaitez trouver un artisan qualifié dans votre région, il vous suffit de faire des recherches sur internet et de consulter les avis des anciens clients. Assurez-vous juste que les opinions données soient entièrement désintéressées. Vous pouvez aussi vous fier à la technique du « bouche-à-oreille » et prendre en compte les recommandations de votre entourage. De même, n’hésitez pas à faire usage des réseaux sociaux pour vérifier la notoriété, l’image et la crédibilité de l’artisan que vous comptez engager.