Bien choisir sa robinetterie de salle de bain

1562

Si vous faites faire des travaux au niveau de votre salle de bain, que ce soit dans le cadre d’une rénovation ou bien de la construction de votre logement, un élément va s’avérer essentiel : la robinetterie. Si le choix va se faire notamment sur des critères esthétiques, l’aspect technique va bien évidemment lui aussi être à prendre en compte. La robinetterie est effectivement un domaine qui a beaucoup évolué ces dernières années et qui bénéficie aujourd’hui de nombreux progrès et innovations, ce qui risque fort de compliquer votre choix.

Voici pourquoi nous allons, dans cet article, faire le point sur les différents modèles existants et l’utilisation idéale que vous pouvez en faire, afin que vous puissiez vous rendre compte s’il vaut mieux les installer au niveau d’un lavabo, d’une douche ou encore d’une baignoire.

A lire également : Le rôle des travailleurs sociaux et des associations face au Syndrome de Diogène en région PACA

Mélangeur ou mitigeur ?

Ces deux modèles ont longtemps été les deux seuls disponibles sur le marché. Ils existent néanmoins toujours et la question se pose toujours entre l’un et l’autre au moment de choisir son robinet de salle de bain

A découvrir également : Travaux de construction défectueux : que faire en cas de malfaçon ?

Le mélangeur dispose de deux robinets : un pour régler le débit en eau chaude, l’autre pour l’eau froide. L’eau s’écoule d’ordinaire par une sortie unique. Le mitigeur est conçu de manière à ce que la température de l’eau soit réglée à l’aide d’une manette unique pivotable. Elle sert dans le même temps à régler le débit de l’eau. D’une grande praticité, c’est sans conteste le type de robinet le plus vendu. Il n’est pas utilisé que dans les salles de bain, on le retrouve aussi souvent en cuisine, dans des modèles présentant la plupart du temps un col plus long.

Le robinet thermostatique

Son nom le laisse entendre, il s’agit en fait d’un robinet mitigeur équipé d’un thermostat. Il est plébiscité pour ce qui est d’équiper douches et baignoires. Il est à la fois sécuritaire et très pratique. En effet, sa molette de réglage de la température est agrémentée d’une butée qui empêche de la déplacer au-delà de 38° C sans un geste intentionnel supplémentaire, appuyer sur un bouton tout en la tournant par exemple. On supprime ainsi le risque de voir les jeunes enfants se brûler, ce qui s’avère particulièrement rassurant.

Le mitigeur électronique

L’électronique est partout, elle s’invite même de nos jours dans nos pièces d’eau. On peut ainsi désormais disposer d’une installation qui était jusqu’alors réservée aux collectivités : le mitigeur à infrarouge. Plus besoin avec lui de manettes ou de molettes pour déclencher la sortie de l’eau, un simple passage d’une de vos mains devant une cellule infrarouge suffit. C’est un gage d’hygiène évident, mais qui présente cependant le petit désavantage de ne pouvoir régler la température de l’eau au quotidien. Celle-ci est en effet déterminée lors de l’installation.

De très nombreuses autres innovations sont disponibles, à l’image de la robinetterie encastrée. Elle est disponible pour lavabo, douche ou baignoire et offre un rendu très tendance sur le plan esthétique.

Vous ne pourrez que trouver, parmi ces différents modèles, celui ou ceux qui vous conviendront parfaitement.

 

Les différents matériaux de robinetterie : quelles sont les options ?

Dans la recherche du choix parfait pour votre robinetterie de salle de bain, vous devez vous pencher sur les différents matériaux disponibles. En effet, chaque matériau offre ses propres caractéristiques en termes d’esthétique, de durabilité et d’entretien.

Le laiton est l’un des matériaux les plus couramment utilisés dans la fabrication des robinets. Il présente une bonne résistance à la corrosion et une longue durée de vie. Le laiton peut être facilement travaillé pour créer des designs élégants et sophistiqués.

On retrouve l’acier inoxydable qui gagne en popularité grâce à sa résistance exceptionnelle aux taches et à la corrosion. L’acier inoxydable est aussi très hygiénique car il empêche la prolifération des bactéries. Il donne un aspect contemporain et moderne à votre salle de bain.

Le chrome est un autre matériau largement utilisé dans les robinets de salle de bain en raison de son brillant éclatant et durable. Les robinets chromés sont faciles à entretenir avec simplement un chiffon doux pour les faire briller comme neufs. Toutefois, ils peuvent être sensibles aux rayures donc veillez à utiliser uniquement des produits non abrasifs lors du nettoyage.

Si vous recherchez une alternative plus écologique, pensez au bronze ou au cuivre qui offrent un charme rustique unique tout en étant respectueux de l’environnement. Ces matériaux développent naturellement une patine avec le temps ce qui leur confère encore plus d’authenticité.

Le plastique est aussi utilisé pour certains types de robinetterie. Bien qu’il soit moins cher et facile à entretenir, il peut se détériorer plus rapidement que d’autres matériaux et ne présente pas la même durabilité que le laiton ou l’acier inoxydable.

Vous devez prendre en compte vos préférences personnelles ainsi que votre budget lors du choix du matériau pour votre robinetterie. N’hésitez pas à demander conseil à un professionnel afin de vous assurer d’opter pour la meilleure option en fonction de vos besoins spécifiques.

Le choix du matériau pour votre robinetterie de salle de bain dépendra de plusieurs facteurs tels que l’esthétique souhaitée, la durabilité requise et l’entretien nécessaire. Prenez le temps d’examiner toutes les options disponibles sur le marché afin d’être sûr(e) de faire un choix éclairé qui correspondra parfaitement à vos attentes.

Conseils pour entretenir sa robinetterie de salle de bain et prolonger sa durée de vie

L’entretien régulier de votre robinetterie de salle de bain est essentiel pour assurer sa durée de vie et maintenir son aspect esthétique. Voici quelques conseils simples mais efficaces pour prendre soin de vos robinets.

N’utilisez pas de produits agressifs ou abrasifs lors du nettoyage. Privilégiez plutôt des solutions douces et non corrosives comme le vinaigre blanc mélangé à de l’eau tiède ou simplement un savon doux dilué dans de l’eau chaude. Utilisez une éponge ou un chiffon doux pour frotter délicatement la surface du robinet, en évitant les mouvements brusques qui pourraient causer des rayures.

N’oubliez pas aussi d’accorder une attention particulière aux joints en caoutchouc présents sur certains types de robinets. Ces joints peuvent accumuler des résidus et créer des dépôts disgracieux s’ils ne sont pas nettoyés régulièrement. Utilisez une brosse à dents souple imbibée d’un peu d’eau savonneuse pour bien les nettoyer.

En ce qui concerne les finitions spéciales telles que le chrome ou le bronze, vous devez être encore plus prudents lors du nettoyage afin d’éviter les rayures ou toute détérioration excessive. Essuyez toujours la surface avec un chiffon propre et sec après chaque utilisation afin d’éliminer toute trace d’eau qui pourrait provoquer des taches à long terme.

Un autre conseil important consiste à vérifier régulièrement l’état des joints et des tuyaux de raccordement. Les fuites