Combien de marchespour un escalier ?

154

Croyez-le ou non, un escalier est l’un des projets les plus difficiles que vous aurez à réaliser en tant que propriétaire. De votre première marche sur le palier à votre dernière marche, il y a tellement de facteurs à prendre en compte. C’est pourquoi nous avons élaboré ce guide sur le nombre de marches d’un escalier dans une maison.

L’utilité et l’usage d’un escalier

L’objectif principal d’un escalier est de relier les étages au rez-de-chaussée d’une maison. Cela permet aussi aux occupants d’une maison de passer d’un étage à l’autre.

A lire en complément : Quelles senteurs choisir pour vos bougies parfumées cet hiver ?

Avant de calculer les marches d’un escalier, vous devez avoir une idée claire de l’usage de votre escalier. Si vous pouvez répondre à cette question, vous serez en mesure de déterminer le nombre de marches avec succès. Quel type de personnes doit emprunter ces marches ? S’agit-il des personnes âgées, des enfants, etc. Quelle largeur doit avoir le passage ? La largeur doit être déterminée en fonction des objets à transporter à travers le passage. Les objets sont-ils larges comme les grandes armoires ? Enfin, quel endroit voulez-vous accéder grâce à l’escalier ?

Comment calculer le nombre de marches d’un escalier ?

Si vous remplacez un vieil escalier, vous n’avez pas besoin de compter les marches du nouvel escalier. En effet, vous utiliserez simplement le même système de mesure. Cependant, s’il s’agit d’un nouvel escalier, vous devez déterminer le nombre de marches. Il existe une formule simple que vous pouvez utiliser pour calculer le nombre de marches d’un escalier.

A lire également : 4 signes révélateurs d'une défaillance de votre climatiseur

Hauteur de l’escalier (cm)/Hauteur de la marche (cm) = Nombre de marches

Prenons un exemple où l’escalier à une hauteur de 600 cm et chaque marche mesure 17 cm de haut. Le nombre total de marches de l’escalier serait de 35. Avec cette formule qui est assez simple, il est facile d’effectuer votre calcul. De plus, les adultes et les enfants pourront monter et descendre facilement et confortablement.

Loi de Blondel : pour un escalier confortable

Si vous souhaitez que votre escalier soit confortable, vous devez calculer le nombre de marches selon la loi de Blondel. La loi de Blondel est un principe mathématique qui stipule que la hauteur idéale d’un escalier est de 17 cm. Cependant, cette mesure peut atteindre 21 cm pour certains types d’escaliers. Cela permet de garantir que les marches sont à la fois confortables et esthétiques. Pour déterminer le nombre approprié de marches d’un escalier, vous devez prendre en compte sa largeur et sa hauteur.

La largeur est appelée le giron. Si le giron de l’escalier est supérieur à sa hauteur, il y a aura trop de marches, ce qui rendra la montée et la descente des escaliers difficiles. Si la largeur de l’escalier est inférieure à sa hauteur, l’escalier aura trop peu de marches, ce qui rendra l’utilisation de l’escalier difficile. Le giron idéal d’une marche doit avoir une mesure comprise entre 24 cm à 30 cm. Cela permet de monter et de descendre les escaliers facilement et confortablement. Si l’escalier a par exemple 3 m de haut et une hauteur de marche de 17 cm, il doit comporter 17 marches. Cela laisse suffisamment d’espace pour monter.

La formule de Blondel est :

  • 2h + g = 60 à 64 cm
  • 2h = 2 x Hauteur d’une marche
  • G = Longueur giron

Enfin, vous devez toujours calculer le nombre total de marches de votre escalier. Ce nombre est basé sur les dimensions qu’il faut déterminer. C’est le cas de la formule susmentionnée.

Faites appel à un architecte d’intérieur

Si vous envisagez de rénover ou de moderniser votre maison, l’une des choses à considérer sont les escaliers. Les escaliers jouent un rôle important dans votre maison, car ils permettent de passer d’un niveau à l’autre. Cependant, ils doivent également être conçus et optimisés pour s’assurer qu’ils utilisent le moins d’espace possible.

Pour calculer le nombre de marches d’un escalier, vous devez d’abord consulter un architecte d’intérieur. Il pourra vous aider à déterminer le matériau idéal pour l’escalier et vous recommander des moyens d’optimiser l’espace pour celui-ci. Il pourra également vous mettre en relation avec un conseiller sur la planification et la construction. En consultant un expert, vous serez en mesure de vous assurer que votre escalier est à la fois fonctionnel et élégant.