Comment construire un chalet en kit

1693

Peu importe son standing, la construction d’une maison en bois massif nécessite des investissements financiers importants. Etant donné que tous n’ont pas les moyens financiers nécessaires pour un chantier comme celui-là, il est impérieux de pouvoir bâtir soi-même son chalet en kit. Comment construire un chalet en kit ? Découvrez les réponses dans ce billet !

A voir aussi : Comment aménager mon dressing ?

Quelles sont les dispositions préalables ?

Il est facile de construire une maison en bois kit, à condition que vous ne vous précipitiez pas pour la monter.  Pour l’exécution de cette tâche, il est nécessaire que vous ayez un emplacement correctement plat si vous souhaitez avoir une maison bien stable. Dans le cas où le terrain ne serait pas bien plat et aurait des dénivellations, vous devrez apporter une correction à ce problème. Si vous n’êtes pas assez motivé pour amorcer une opération comme celle-là, la plus simple des solutions, c’est de vous servir de cales qui vont être mises en bas du chalet en kit pour le stabiliser.

Avant que vous ne sortiez les différentes pièces qui se trouvent à l’intérieur du kit de la construction en bois composite, vous devez installer un support comme une bâche pour disposer les éléments. Vous aurez, de ce fait, une belle vue d’ensemble. Vous ne devez, en aucun cas, mettre en contact de façon directe avec le sol les éléments du chalet en kit qui sont en bois neuf, surtout si le sol n’est pas propre.

A lire également : Comment intégrer la couleur terracotta dans un intérieur moderne

En fonction de la taille de la construction, il va être nécessaire, au moment de procéder au montage d’un chalet bois en kit, que vous demandiez des autorisations au niveau de l’administration de la localité dans laquelle vous êtes.

Suivez la notice

Si vous souhaitez que tout se passe bien, vous devez suivre de manière scrupuleuse les indications que fournit le fabricant. Il s’agit, en général, de dessins faciles à comprendre, avec lesquels vous pouvez en quelques gestes monter votre chalet en kit.

Pour que vous ayez une bonne vue d’ensemble sur les diverses étapes à suivre, il est recommandé que vous déballiez les pièces du kit dans leur intégralité. En ce qui concerne le montage du kit chalet, l’autre étape qui est importante, c’est l’installation des fondations. Des plots sont, de manière générale, disposés dans un premier temps au fond du trou qui doit recevoir les piliers destinés à supporter la structure.

Pour le montage de la toiture de votre maison en bois kit, vous devez avoir un certain nombre d’outils. Ces derniers vous aideront à soulever les poutres. Ce sont, en réalité, sur les éléments que voilà qu’il vous faudra river les différentes planches de bois dont le toit est composé. Pour que ne s’infiltrent pas dans votre chalet en kit les eaux pluviales, il est recommandé que vous utilisiez un film protecteur imperméable afin de boucher les vides qui sont entre les tuiles et les planches du toit. C’est en dernier lieu qu’il vous faudra installer les baies de la cabane en rondins.

Choisissez le bon emplacement

Choisir le bon emplacement pour l’installation de votre chalet en kit est une étape cruciale. Vous devrez examiner différents facteurs pour faire un choix judicieux.

Tout d’abord, vous devez penser au terrain sur lequel vous allez installer votre chalet. Il doit être suffisamment solide et plat pour garantir la stabilité de la structure. Si nécessaire, il faudra effectuer des travaux de nivellement ou renforcer le sol avec du béton armé.

L’environnement est aussi à prendre en compte. Assurez-vous que l’endroit choisi n’est pas soumis à des risques naturels tels que les inondations, les glissements de terrain ou les vents violents. Évitez aussi les zones où se trouvent des arbres susceptibles de tomber sur votre chalet lors d’une tempête.

Votre confort quotidien doit aussi être pris en compte dans ce choix : assurez-vous que l’accès aux réseaux d’eau potable et d’électricité est facile et qu’il existe des moyens efficaces pour évacuer vos eaux usées.

Pensez aux réglementations locales en matière d’urbanisme qui peuvent imposer certaines contraintes quant à la hauteur maximale autorisée ou encore quant à la couleur extérieure choisie.

En prenant soin de considérer tous ces éléments, vous serez sûr(e) de choisir le meilleur emplacement possible pour profiter pleinement de votre chalet en kit pendant plusieurs années sans avoir crainte de mauvaises surprises.

Assemblez les différentes parties du chalet en kit

Maintenant que vous avez choisi l’emplacement idéal pour votre chalet en kit, pensez à bien être deux personnes minimum : une personne tient la structure en place pendant que l’autre visse chaque panneau.

Une fois tous les murs assemblés entre eux et fixés solidement sur le plancher du chalet, il est temps d’installer le toit. Cette partie peut être plus délicate car elle nécessite souvent l’utilisation d’échelles ou d’autres outils spécifiques pour monter jusqu’à la hauteur souhaitée.

Terminez par l’aménagement intérieur du chalet en installant notamment les portes et fenêtres ainsi qu’en réalisant une bonne isolation thermique, afin de profiter pleinement de votre nouveau lieu de vie confortablement installé(e) toute l’année durant.

En respectant les étapes de montage décrites dans la notice et en prenant le temps nécessaire pour chaque étape, vous êtes sûr(e) d’obtenir un chalet en kit solide et durable qui correspond parfaitement à vos attentes.

Prévoyez les outils nécessaires

Avant de vous lancer dans la construction de votre chalet en kit, vous devez prévoir tous les outils nécessaires afin d’effectuer un travail efficace et rapide. Voici une liste des outils indispensables :

  • Une perceuse-visseuse : cet outil est indispensable pour visser chaque panneau du chalet en kit, ainsi que pour fixer les portes et fenêtres.
  • Un niveau à bulle : cet instrument permettra de garantir que chaque partie du chalet a la bonne inclinaison pendant le montage.
  • Des clés mixtes ou à douilles : ces outils seront nécessaires pour serrer tous les boulons et écrous qui maintiennent votre chalet ensemble.
  • Du mastic silicone : ce matériau sera utilisé pour sceller toutes les fissures entre chaque panneau, afin d’éviter toute infiltration d’eau ou d’air.
  • Une échelle stable : elle sera utile notamment lors du montage du toit.

Notez qu’il peut être aussi nécessaire, selon le modèle choisi, de disposer d’un matériel spécifique tel que des bâches protectrices contre l’humidité ou encore une tronçonneuse électrique si vous souhaitez ajouter des extensions à votre chalet en bois par exemple.

Fait intéressant : De nombreux fabricants vendent leurs kits avec tous les accessoires dont vous aurez besoin pour assembler le chalet. Il suffit donc parfois simplement de vérifier cela avant de vous équiper.

En prévoyant ces outils à l’avance, vous pouvez être sûr(e) que votre chalet en kit sera construit sans encombre. Vous pourrez ainsi profiter pleinement de ce nouveau lieu de vie qui offrira confort, sérénité et sécurité à toute la famille durant les années à venir !

Faites appel à un professionnel pour l’installation des éléments de plomberie et d’électricité

Lorsque vous construisez un chalet en kit, pensez bien à ne pas sous-estimer l’importance de l’installation des éléments de plomberie et d’électricité. Bien que ces travaux puissent sembler simples, ils peuvent être dangereux s’ils sont mal réalisés. C’est pourquoi il est recommandé de faire appel à un professionnel pour effectuer ces tâches.

Effectivement, les installations électriques nécessitent une certaine expertise et doivent respecter les normes en vigueur afin d’éviter tout risque d’accident ou d’incendie. Il en va de même pour la plomberie qui doit être correctement installée afin d’éviter toute fuite ou autre problème lié au circuit hydraulique.

Pensez bien à contacter un électricien et/ou un plombier qualifié pour installer tous les équipements nécessaires dans votre chalet : prises électriques, interrupteurs, luminaires, chauffage central, éviers, robinets, etc.

Le coût financier peut parfois paraître dissuasif, mais cela permettra non seulement d’avoir la garantie que tout a été fait selon les règles du métier, mais aussi qu’en cas de souci futur avec le matériel installé • panne sur le circuit électrique, par exemple -, une responsabilité assurée sera engagée si nécessaire.

Vous pouvez être sûr(e) que toutes vos installations seront opérationnelles dès le départ sans aucun danger mis à part ceux naturels associés aux activités humaines comme prendre attention à sa consommation énergétique ou prévenir une inondation accidentelle due à la négligence.

Construire son propre chalet en kit peut être un projet excitant et gratifiant. Toutefois, pensez bien à ne pas négliger les aspects techniques pour garantir une sécurité et un confort optimal.

Fait intéressant : de nombreux fabricants proposent aussi des services d’installation avec leurs kits. Il suffit donc parfois simplement de contacter leur service client pour obtenir toutes les informations nécessaires à ce sujet.