Quelles sont les différentes habilitations électriques ?

126
Quels sont les différentes habilitations électriques

Contrairement à ce que certains pensent, travailler dans certains secteurs comme l’électricité, nécessite certaines compétences ou l’obtention de certaines qualifications. C’est d’ailleurs le cas des habitations électriques qui sont destinées aux professionnels de l’électricité selon leur capacité à réaliser certains travaux dans ce domaine. Il en existe plusieurs.

Elles évoluent selon le risque électrique et le poste occupé sur le chantier. Un électricien obtient sa certification à l’issue d’un examen après une formation. Celle-ci tient compte des récentes évolutions dans le secteur pour renforcer les capacités du technicien et lui délivrer une habilitation électrique supérieure.

A lire en complément : Maison écologique et matériaux : entre économie et bien-être

Habilitations B0 – H0 – H0V

Ces habilitations sont uniquement requises pour la réalisation des opérations d’ordre non électrique.

Concrètement, les personnes qui détiennent cette certification sont des ouvriers de chantier dont les travaux ne concernent pas le domaine électrique, mais qui s’exposent aux risques qui y sont liés puisqu’ils travaillent dans environnement électrique à basse tension ou à haute tension. À titre illustratif, il peut s’agit des personnes opérant dans les secteurs suivant :

A lire également : Qu'est-ce qu'un ragréage autolissant ?

  • Le nettoyage ;
  • La maçonnerie ;
  • Le BTP gros œuvre et second œuvre ;
  • La peinture ;
  • Le grutage ;
  • l’élevage.

En effet, ces habilitations permettent aux professionnels évoluant dans ces secteurs d’activité de se prémunir des dangers liés à l’électricité. L’habilitation électrique formation pour obtenir cette certification dure généralement 24 heures.

Habilitations B1 – B1V – B2 – B2V – B2V Essais

Ces certifications sont destinées aux électriciens qualifiés. C’est-à-dire, les ouvriers qui effectuent les travaux d’ordre électrique simple sur des chantiers consignés. Un professionnel disposant cette habilitation peut :

  • Réaliser des installations électriques BT ;
  • Remplacer des lampes BT ;
  • Remplacer des prises de courant
  • Raccorder sur des circuits déjà installés, des cumulus, des circulateurs de chauffage ou encore des convecteurs.

La formation pour recevoir cette qualification qui permet à l’ouvrier d’assurer sa propre sécurité et celle des autres personnes placés sous sa direction dure 72 heures.

sont les différentes habilitations électriques

Habilitation BC

Cette qualification est requise pour un chargé de consignation BC. Il s’agit d’un professionnel désigné par son supérieur dont la mission consiste à l’accès à une installation électrique dans le but d’y effectuer des opérations de consignation ou de mise hors tension. Cette habilitation est délivrée après une formation de 72 heures à un expert qui dispose déjà des habilitations précédentes.

Habilitation BE Essais

Pour effectuer des opérations spécifiques d’ordre électrique dans des laboratoires ou sur des plates-formes d’essai en basse température, cette habilitation est obligatoire. Elle est délivrée au après une formation de 3 jours à tout ouvrier disposant des certifications susénumérées.

Habilitation BE Manœuvre

Délivrée après deux jours de formation, cette habilitation est destinée aux professionnels effectuant des opérations spécifiques d’ordre électrique telles que des réglages d’appareils électroniques ou encore des manœuvres d’exploitation.

Habilitations BE Mesure – BE Vérification

Cette qualification est obtenue après deux jours et demi de formations. Elle permet au professionnel de mesurer des grandeurs de tension, d’intensité, etc.

Habilitations BR

Cette certification est obligatoire pour devenir un chargé d’intervention d’entretien et de dépannage. En effet, un tel professionnel peut lui-même effectuer des opérations de consignations pendant ses interventions de dépannage. Il faut trois jours de formations pour se voir décerner cette qualification.

Habilitation BS

En deux jours de formations, tout professionnel disposant des habilitations précédentes peut obtenir cette certification qui permet d’opérer de façon autonome et en toute sécurité sur les chantiers.